Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2017 5 12 /05 /mai /2017 08:58

Oui, j'ai encore fait ce qui me plaît...

Vous vous souvenez du début de l'ouvrage commencé la semaine dernière?

 

Avec Sylvie, nous avons encore:

coupé des bandes

En mai, fais ce qu'il te plaît (2)

cousu à la machine et à la chaîne

En mai, fais ce qu'il te plaît (2)
En mai, fais ce qu'il te plaît (2)

repasser

En mai, fais ce qu'il te plaît (2)

plié

En mai, fais ce qu'il te plaît (2)
En mai, fais ce qu'il te plaît (2)

 

 

 

 

 

Et voici de nouveaux blocs qui apparaissent...

 

 

En mai, fais ce qu'il te plaît (2)

Rendez visite à Sylvie; elle vous montrera ses autres blocs.

En mai, fais ce qu'il te plaît (2)

Avez-vous deviné cette fois?

Repost 0
Publier par leterrierdemarmotte - dans Patchwork
commenter cet article
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 08:21

Ce qui me plaît ?

du patch, bien entendu

et du patch machine surtout !

 

Des modèles, des envies, du tissu… je n’en manque pas.

Le temps, je n’arrive pas à le trouver… il y a toujours autre chose à faire.

Quant à la motivation… elle me fait vraiment défaut depuis que j’ai quitté la Charente !

Heureusement, Sylvie est là !

Elle a à peu près les mêmes goûts que moi, au moins au point de vue technique.

Nous sommes voisines et elle a besoin, elle aussi, de se remettre au patch machine.

Alors, lorsqu’elle m’a proposé de nous retrouver en dehors du club, pour faire un même ouvrage, j’ai vite "sauté sur l’occasion".

J’ai sorti des tissus que j’avais envie de finir d’utiliser depuis longtemps : les Rouenneries de Moda achetées à l'Atelier, il y a quelques années déjà.

En mai, fais ce qu’il te plaît

Sylvie a choisi les siens, complètement différents : une harmonie de noir, gris et blanc avec une petite touche de bordeaux.

En mai, fais ce qu’il te plaît

Nous avons commencé à couper nos bandes, à monter nos premiers blocs.

En mai, fais ce qu’il te plaît

Cette première rencontre est très remotivante et je suis impatiente d’arriver à la prochaine!

D’ici là, il me faut trouver le temps de finir l’assemblage de cette première série de blocs car nous avons décidé d’avancer au même rythme.

Merci à Sylvie pour ses photos.
Merci à Sylvie pour ses photos.

Merci à Sylvie pour ses photos.

Je suis certaine que je le trouverai ce temps.

Lorsque j’ai une échéance, je la respecte.


 

 

 

 

Á votre avis,

quel modèle avons-nous décidé de faire ?

Repost 0
Publier par leterrierdemarmotte - dans Patchwork
commenter cet article
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 05:14

N'aimant pas rester sur un échec, il me fallait vite prévoir un nouveau coussin couverture.

 

L'arrivée d'un Xe petit neveu, m'en donna vite l'opportunité.

Deux tissus enfantins dont l'un avec un "motif patchwork" pour la doublure.

Défilé de kangourous pillow (fin)

Un motif de papillon assorti aux couleurs et au thème des tissus pour le dessus du coussin.

Défilé de kangourous pillow (fin)

Un peu plus de recherche pour le plaid avec une technique que j'affectionne tout particulièrement: le Nine patch fantôme ou Disappearing nine patch.

Avec quelques carrés verts pour couper la monotonie...

Avec quelques carrés verts pour couper la monotonie...

Je pense qu'au cours de l'année,

j'aurai l'occasion d'en faire un nouveau.

Si par hasard l'aventure vous tente,

nous pourrions peut-être la vivre ensemble?

Repost 0
Publier par leterrierdemarmotte - dans Patchwork
commenter cet article
23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 05:42

Vous avez aimé mon article d'hier... comme promis, voici la suite.

 

La naissance de Jade m'a donné l'occasion de me remettre à l'ouvrage et, enfin, pour une FILLE!

J'ai choisi pour le dessus du coussin ce modèle de poupée, très romantique, avec la robe en éventail, issu du magazine américain Quilmaker de mars-avril 97 mais qui ne me semble pas démodé.

 

Défilé de kangourous pillow (acte 5)

À cette époque, l'Atelier vendait une gamme de tissus Stof "Party in paradise" qui me semblait tout à fait approprié.

 

Le dos du coussin est tout simplement réalisé avec l'un des tissus.

Défilé de kangourous pillow (acte 5)

Je n'ai pas voulu chercher de complications avec le modèle du top. Il me semblait que l'assortiment des couleurs de simples carrés avec quelques-uns de mon stock personnel se suffisait à lui-même.

Défilé de kangourous pillow (acte 5)

Quant à la doublure, il me manquait quelques dizaines de centimètres dans le tissu prévu!

Qu'à cela ne tienne, en patchwork tout est permis n'est-ce pas? surtout lorsque cela arrange...

Il suffisait donc d'assembler une bande avec quelques restes et le tour est joué.

N'est-elle pas belle ma doublure?

N'est-elle pas belle ma doublure?

Quelques mois après, encore un cadeau de naissance à prévoir. Pourquoi pas un 13e coussin couverture?

Celui-là, je vous en ai déjà parlé ici.

Repost 0
Publier par leterrierdemarmotte - dans Patchwork
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 14:35

Tout d'abord, je voudrais souhaiter la bienvenue à Claudie qui s'est inscrite cette semaine à mon Terrier.

 

Je suis d'autant plus heureuse de l'accueillir que, si j'en crois son adresse mail, elle habite outre Manche. Je suis fière que mon modeste terrier soit visitable par une anglaise. J'espère ne pas la décevoir... pas plus que mes autres si fidèles visiteurs.

Est-ce que le titre de cet article vous rappelle quelque chose?

Les plus assidues se souviennent sans doute d'un sujet abordé il y a déjà 2 ans et que j'ai abandonné sans raison valable alors que j'avais encore des trésors à vous présenter.

Heureusement une amie est venue me rappeler à l'ordre en me transmettant une éventuelle commande.

Avant de commencer, je vous propose donc une petite révision:

Il faut dire qu'après cette première série j'ai fait une pause qui a duré quelques une dizaine d'années.

Il a fallu l'occasion de plusieurs cadeaux de naissance pour que l'envie revienne.

Pour une famille de 2 puis 4 cousins du même âge, quoi de mieux que ces animaux exotiques?

 

Avec une doublure unie rouge et une quilting tout simple.
Avec une doublure unie rouge et une quilting tout simple.
Avec une doublure unie rouge et une quilting tout simple.
Avec une doublure unie rouge et une quilting tout simple.

Avec une doublure unie rouge et une quilting tout simple.

Là encore, j’ai voulu utiliser le maximum de tissus en ma possession. Il a fallu ruser pour les intégrer... mais c'est ce que j'adore et n'est-ce pas le principe même du patchwork?

Essayez de chercher tous les carrés piécés...

Essayez de chercher tous les carrés piécés...

Voulez-vous en voir d'autres?

Alors, revenez demain...

Repost 0
Publier par leterrierdemarmotte - dans Patchwork
commenter cet article
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 14:35

Vous connaissez sans doute ce roman de Tracy Chevalier qui relate les aventures d'une jeune quaker face aux lois esclavagistes des Etats-Unis?

En 1850, Honor s'embarque avec sa soeur, Grace, qui doit rejoindre son fiancé. Au moment du départ, ses amies et sa famille lui offrent des quilts... qui portent bien le nom de "quilts de l'Amitié"! Elle emporte également un grand nombre d'hexagones pour réaliser un "Jardin de grand-mère" au cours de la traversée.

Tout au long du livre, le patchwork accompagne les aventures de notre héroïne.

La dernière fugitive

Cette lecture a donné à Sylvie, déléguée France Patchwork Charente, l'idée de proposer aux quilteuses un concours sur ce thème.

Les ouvrages réalisés seront exposés lors du festival Quilt en sud à Biarritz en mai 2017.

 

 

Si vous voulez y participer

vous trouverez tous les renseignements nécessaires

sur le site de France Patchwork.

Certaines se sont déjà lancées dans l'aventure...

Brigitte a eu la bonne idée de créer un véritable quilt de l'Amitié en faisant participer ses amies. Vous pouvez trouver les modalités sur son site Mamounette bla bla .

Marmotte délaisse un peu le patch... mais elle a réussi à coudre un modeste bloc qui viendra compléter cet ouvrage collectif.

Le symbole m'a paru évident: un noeud... en relief pour ajouter une touche un tout petit peu plus contemporaine!

La dernière fugitive
Repost 0
Publier par leterrierdemarmotte - dans Patchwork
commenter cet article
26 mai 2016 4 26 /05 /mai /2016 16:19

Il y a quelque temps déjà, je vous parlais ici du projet fou de notre présidente Catherine Bonte.

 

Les adhérentes France Patchwork ont répondu plus que favorablement à cette proposition en envoyant plus de 3500 blocs que les bénévoles de l'Espace ont du assembler!

Le projet fou

Vendredi dernier, un peu plus d'une centaine d'adhérentes se sont retrouvées à la Manufacture Bohin pour l'Assemblée Générale et ont eu la surprise de découvrir un pignon recouvert d'un immense patchwork aux couleurs de Bohin et de France Patchwork.

 

 

Bien entendu, au centre, le protrait de Benjamin Bohin, ce fils d'un fabricant de boîtes en bois qui, déterminé, reprend l'atelier familial, le mécanise  et rachète les ateliers d'épingliers et d'aiguilliers pour en faire une entreprise très importante pour la région.

Le projet fou

"Seulement" 550 blocs pour ce patch gigantesque recouvrant 8 x 10 m; les autres blocs ont été assemblés pour faire des longues nappes.

Je vous laisse admirer les photos du blog qui vous en diront davantage sur ce projet.

 

 

Nous avons également pu visiter cet extraordinaire musée qui raconte si bien comment sont fabriquées nos chères aiguilles et épingles.

Si vous en avez l'occasion, ne manquez pas cette visite!

Si vous voulez en savoir davantage sur le déroulement de ce week-en convivial avec la nuit des musées et un stage dirigé par Bill Kerr (souvenez-vous du modèle Palm Spring du n° 128 des Nouvelles), je vous invite à rendre visite au blog de la délégation des Landes.

Repost 0
Publier par leterrierdemarmotte - dans Patchwork
commenter cet article
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 05:47

Lorsque Joëlle a proposé de participer à la réalisation d'une robe de mariée pour clôturer le défilé qui aura lieu lors des Puces des couturières à Saint-Vaury (Creuse) les 17 et 18 septembre prochains, j'ai tout de suite eu envie de participer...

... mais diverses occupations, le temps qui file et le projet allait tomber à l'eau lorsque j'ai été invitée à une Journée de l'Amitié, organisée par la délégation de Charente, dont le thème était Le Crazy.

Quelle belle occasion! J'ai tout de suite sorti mes tissus blancs/écrus (coton, soie, satin), quelques petits morceaux de dentelles et je me suis mise au travail. Bien entendu, je n'ai pas respecté les consignes de la journée (les tissus fournis ne convenaient pas à mon projet) mais je ne pense pas que les organisatrices m'en voudront.

Une fois l'assemblage réalisé, il ne restait plus qu'à l'embellir de broderies diverses, de rubans, de perles ou sequins... le plus agréable, mais il faut savoir ne pas en mettre trop!

 

 

Robe de mariée participative
Robe de mariée participative

Une doublure blanche comme le demande Joëlle et voilà un triangle qui va rejoindre les autres... s'il arrive à temps!

Robe de mariée participative

Lors de cette journée conviviale, nous avons pu admirer les beaux ouvrages réalisés par les adhérentes du club de Champniers sous la houlette de Michelle.

Des crazy bien entendu
Des crazy bien entendu
Des crazy bien entendu
Des crazy bien entendu
Des crazy bien entendu
Des crazy bien entendu
Des crazy bien entendu

Des crazy bien entendu

Mais aussi d'autres beaux ouvrages
Mais aussi d'autres beaux ouvrages
Mais aussi d'autres beaux ouvrages

Mais aussi d'autres beaux ouvrages

Nous avons également pu admirer l'ouvrage d'une participante à la journée inspiré d'un modèle des Nouvelles.

Robe de mariée participative
Repost 0
Publier par leterrierdemarmotte - dans Patchwork
commenter cet article
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 08:52

Les quilteuses qui ont eu la chance d’aller à Quilt en Sud en juin dernier ont pu admirer les œuvres de Jean Delafosse.

 

Jean Delafosse

 

Grâce aux manipulations des soies, des cotons, du lin, des fils de coton ....( il n'utilise que des fibres naturelles), il compose des tableaux textiles avec des reliefs très intéressants, quelquefois en 3 D. Il crée aussi des bracelets, des broches, etc.

Tout est original et nous avons toutes dans nos caisses, nos tiroirs... les matières qu'il utilise.

Vous avez pu lire quelques lignes le concernant dans Les Nouvelles n°126 p.55-57:

"Cet artiste triture, comme personne, le tissu qu'il roule et enroule à loisir."

Jean Delafosse

 

Jean Delafosse propose un stage à Vélines en Dordogne. Il propose de faire découvrir :

- le macramé qu'il a revisité (avec des tissus de notre choix)

- le recordage

- le pliage et enroulement de tissus

 

Il amène le kit nécessaire pour la réalisation d'une petite œuvre composée à partir de ces 3 techniques.

Le stage se déroule sur 2 jours : les 30 novembre et 1er décembre 2015 pour 10 personnes maximum.

Coût du stage : 80€ pour les 2 jours, auxquels il faudra rajouter 10€ pour son déplacement.

 

Si vous êtes intéressé, laissez-moi un message dans les commentaires, je vous mettrai en relation avec Marie-Claire Delattre qui organise le stage.

Repost 0
Publier par leterrierdemarmotte - dans Patchwork
commenter cet article
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 06:18

Vous attendez mon ouvrage ?

J’avais choisi une chanson que j’adore « La montagne » de Jean Ferrat… je ne pensais pas qu’elle me donnerait autant de mal!

Comme dans « Le petit joueur de fluteau », j’ai trouvé un contraste entre la nature et la ville que je pouvais encore illustrer avec la technique de convergence quilt. J’ai trop tardé à rechercher mes tissus (tissu avec sapins et tissu au design très moderne) et donc pas trouvé ce que je voulais exactement.

 

Gidorchoise 2015 (suite)

Elément qui ressort de suite du refrain : le vol d’hirondelles encore appliqué Vliesofix et rebrodé au point de grébiche.

 

Gidorchoise 2015 (suite)

Bien entendu, la guitare de Ferrat devait trouver sa place avec le refrain imprimé dessus.

 

Gidorchoise 2015 (suite)

Et la montagne ? Je l’ai quiltée en reprenant les contours d’une photo prise à Antraigues-sur-Volane… mais elle ne ressort pas du tout. J’y ai ajouté une photo du village où nous avons fait un petit séjour en mai sur les traces de ce grand chanteur.

 

Gidorchoise 2015 (suite)

Voici l’ensemble.

 

 

Gidorchoise 2015 (suite)

Comme pour l’ouvrage de Marie-Claude le dos est fait avec les restes de tissu. Et l’étiquette représente également les paroles de la chanson sur parchemin.

 

Gidorchoise 2015 (suite)

Et maintenant, l’ouvrage que Marie-Claude a fait pour moi.

 

Gidorchoise 2015 (suite)

J’adore le portrait de Jean Ferrat avec ce regard si profond, centré comme dans un disque.

 

Gidorchoise 2015 (suite)

Il est assez amusant de voir les 5 hirondelles comme sur le mien (nous ne nous sommes pas concertées !).

Gidorchoise 2015 (suite)

Marie-Claude a mis en pratique une technique apprise en stage pour représenter les feuilles. Elle a utilisé des tissus dans les tons d’automne… comment a-t-elle compris que c’était ma saison préférée ?

Gidorchoise 2015 (suite)

Elle a choisi une belle dentelle ancienne pour entourer le tout.

 

Gidorchoise 2015 (suite)

Son étiquette est également très originale, avec un clin d’œil à Brassens.

 

Gidorchoise 2015 (suite)

Ne vont-ils pas bien ensemble?

Sans nous concerter les 2 ouvrages ont presque la même taille.

Gidorchoise 2015 (suite)

Merci Marie-Claude !

Repost 0
Publier par leterrierdemarmotte - dans Patchwork
commenter cet article

Présentation

  • : Le terrier de Marmotte
  • : Patchwork - broderie - décoration - cuisine - nature
  • Contact

Recherche

Catégories