Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 octobre 2020 6 24 /10 /octobre /2020 06:54

Pendant le confinement, une de mes amies a décidé d'utiliser ses chutes de tissu pour coudre des tops de quilts.

Pour varier les plaisirs, il lui fallait varier les modèles.

L'un d'entre-eux lui a valu quelques déboires.

Treillis fleuri

D'apparence facile, un mélange d'hexagones, de triangles et de rectangles, le montage s'est révélé plus ardu que prévu.

Avant de couper ses tissus, comme toute quilteuse qui se respecte, elle a construit une maquette avec les outils à sa disposition, son logiciel de dessin Inkscape afin d'avoir quelque chose de net à transmettre éventuellement par Internet.

Inkscape est un outil de dessin vectoriel gratuit. Il est parfait pour la transmission des fichiers car leur poids est très faible. Il permet d'étirer un dessin, de le rapetisser ou de le déformer sans perdre de netteté.

Mais le dessin avec ce logiciel représente un temps considérable de travail : une heure au moins pour chaque schéma !

 

Treillis fleuri

Mon amie a bien regretté

ne pas posséder un logiciel dédié au patchwork!

De mon côté, j'ai repris ce même modèle avec Electric Quilt.

Aucune comparaison dans le temps d'exécution.

Treillis fleuri

 

Je m'aperçois que je n'ai presque jamais parlé de cet outil (sauf ici).

J'ai appris à le manipuler avec les différentes versions (EQ4, EQ5 puis EQ6) et il m'est devenu presque indispensable lorsque je crée un projet.

Il m'était d'une grande utilité lorsque je donnais des cours pour élaborer des fiches techniques claires.

Treillis fleuri

Il permet de dessiner rapidement des blocs puis un quilt.

Un bloc ne convient pas, n'est pas à sa place ou dans le mauvais sens, en un clic il est modifié ou remplacé. Il en va de même pour la couleur qui peut être changée au gré des envies. Il est même possible d'intégrer les tissus sélectionnés, ce qui donne une idée du quilt terminé ou qui permet tout simplement de choisir un tissu plutôt qu'un autre.

Sa bibliothèque est très riche, tant pour les blocs que pour les tissus proposés. Elle peut se compléter avec les trésors de chacune. On y trouve également des motifs de quilting ou de broderie.

Il existe encore maintes possibilités que je n'ai jamais exploitées.

Je n'ai aucune action chez ElectricQuilt mais je recommande cet outil malgré son coût assez élevé.

J'en profite

pour remercier publiquement

les personnes qui m'avaient offert la version EQ6

avant mon départ de Charente.

Autre inconvénient majeur de cette version (peut-être le système a-t-il évolué depuis?) c'est le fait de ne pas pouvoir la réinstaller plus de 3 fois après un changement d'ordinateur. J'ai connu cette mésaventure suite à la perte de mon ordinateur au printemps. Il a fallu négocier (en anglais... merci Marmotton !) pour récupérer la possibilité de réinstaller le logiciel de base.

Pour en revenir au quilt qui nous intéresse,

voulez-vous bénéficier de nos recherches ?

 

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2020 6 17 /10 /octobre /2020 09:06

Oui, vous avez bien lu.

J'ai osé mettre cette citation au passé.

A contrecœur!

 

Il y a tout juste trois semaines, je vous faisais part de mon rêve qui allait devenir réalité à la fin du mois.

Mais depuis, le méchant virus est toujours là et les autorités préfectorales ont décidé de tout arrêter pour cette année.

I had a dream

Imaginez la déception des organisateurs qui avaient déjà préparé les installations, des exposants qui se faisaient une joie de pouvoir enfin faire un salon, des bénévoles volontaires qui ne vivront pas ce moment convivial cette année.

 

 

Mais ce n'est que partie remise comme vous pouvez le lire sur le site du FIFO.

Clic sur la photo pour lire le texte

Clic sur la photo pour lire le texte

Béatrice m'a déjà donné l'assurance

de mettre ce rendez-vous

au programme de ses expositions, en 2021.

I had a dream
Partager cet article
Repost0
2 octobre 2020 5 02 /10 /octobre /2020 05:17

Le mois d'octobre est arrivé sans crier gare

et je m'aperçois que je n'ai pas donné de nouvelles

de mon quilt météo depuis un certain temps avril.

Contrairement à ce que vous pourriez imaginer et malgré toutes les difficultés rencontrées au cours de cette année si particulière, j'ai bien tenu le rythme et réalisé mon bloc chaque semaine.

Revenons au 1er trimestre qui est, grosso modo, celui de l'hiver (du 29 décembre 2019 au 28 mars 2020).

Sur le montage des 13 premières semaines, on distingue nettement une dominante qui passe du jaune en janvier (7 à 11°) au orange en février/mars (12 à 16°), pour les températures maxima et une dominante verte (-1 à +1°) pour les températures minima. On remarque également un seul carré bleu, c'est-à-dire des températures négatives et déjà un hexagone rouge, donc une journée avec plus de 20°, fin mars.

Quilt météo (4)

Ayant retrouvé les données de mon ancien ordinateur, je peux enfin montrer les tableaux comparatifs sur lesquels on peut faire les mêmes remarques sauf pour les températures minima qui apparaissent légèrement plus fraîches.

Quilt météo (4)
Voici le montage des 13 semaines du printemps (du 29 mars au 27 juin).

Voici le montage des 13 semaines du printemps (du 29 mars au 27 juin).

Dès le mois d'avril, c'est la couleur rouge qui domine pour les températures maxima (22 à 26°). Tout le monde se souvient de ces belles journées printanières qui nous ont permis de mieux vivre l'enfermement qui nous était imposé.

Comme je l'avais expliqué ici, cette période est représentée par un discret entourage brodé en rouge et blanc afin de ne pas donner plus d'importance qu'il ne faut à cet événement qui pourtant a bien perturbé nos activités.

Quilt météo (4)

Quant aux températures minima, elles sont déjà douces puisque c'est le jaune qui domine (7 à 11°) avec une nuit froide (-2°) début avril et une journée très chaude fin juin (33°).

Observations confirmées par le tableau

Observations confirmées par le tableau

Et voici le montage des 13 semaines de l'été (du 28 juin au 26 septembre).

Quilt météo (4)

Cette fois c'est le bordeaux qui domine (27 à 31°), bien entendu, pour les températures maxima. Bizarrement, avec mon choix d'un seul carré pour les températures minima, c'est le jaune qui domine sur le montage alors que sur les tableaux on voit davantage une dominante orange (12 à 16°). En août, quelques jours entre 30 et 36° avec une journée à 40° représentée par un hexagone indigo.

 

Le tableau montre là aussi quelques différences d'interprétation.

Le tableau montre là aussi quelques différences d'interprétation.

Le jour où j'ai posé les 2 premiers trimestres,

j'ai été toute surprise de visionner la moitié de l'année.

Une évidence bien entendu...

 

Quilt météo (4)

Et aujourd'hui, ce sont les 3/4 de l'année qui sont pré-assemblés!

Quilt météo (4)
Partager cet article
Repost0
30 septembre 2020 3 30 /09 /septembre /2020 11:37

Ce n'est pas tout à fait un hasard si je choisis le dernier jour de septembre pour présenter mon quilt réversible terminé... Je vous en avais parlé ici.

Sous le signe de la balance
Sous le signe de la balance

Je tiens à remercier Patricia de l'Atelier de Jarnac qui a fait le maximum pour qu'il soit quilté pour le jour J.

Je peux donc le baptiser « Sous le signe de la balance » même si je ne sais pas encore comment poser l'étiquette.

Sous le signe de la balance
Sous le signe de la balance

Pourquoi ce titre ? J'en ai déjà donné une explication ici et ceux ou celles qui me connaissent bien comprendront encore mieux.

Je suis ravie d'avoir confié mon ouvrage à Patricia et sa Long Arm. Le résultat est vraiment superbe !

Sous le signe de la balance

Merci Patricia pour ce beau cadeau!

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2020 1 28 /09 /septembre /2020 05:11

À la fin de mon article sur le Jardin des Papillons,

je vous disais que je reparlerais bientôt de Béatrice Bueche.

Ce jour est arrivé.

Je ne connais pas « physiquement » cette artiste mais depuis la fin de l'année dernière, nous avons beaucoup échangé par Internet ou par téléphone pour nous découvrir mutuellement avant de passer une semaine ensemble lors du 36e Festival de Ménigoute...

 

à condition bien entendu que le méchant virus ne vienne pas déjouer nos projets.

Avant cela, fidèle lectrice (voire davantage) des Nouvelles, j'avais admiré les couvertures des n°127 et 136 qui mettaient Béatrice à l'honneur. Un article lui avait également été consacré dans le n°127.

Béatrice Bueche
Béatrice Bueche
Béatrice Bueche
Béatrice Bueche

Je savais qu'elle côtoyait chaque jour le monde merveilleux des papillons exotiques du Jardin des Papillons à Hunawihr (Haut-Rhin). Il n'est donc pas surprenant que ses œuvres s'inspirent de ces beautés mais pas que.

Et, Béatrice sait en même temps nous livrer un message.

Printemps

Printemps

Leaves (47 x 120 cm)
Leaves (47 x 120 cm)

Leaves (47 x 120 cm)

Sous-bois (60 x 50 cm)
Sous-bois (60 x 50 cm)

Sous-bois (60 x 50 cm)

Je lui donne la parole car il n'y a qu'elle qui peut parler correctement de son art.

J'ai toujours été créative. Dès mon plus jeune âge, je me suis initiée à toutes sortes d'activités créatives avec une soif inextinguible d'apprendre.
En découvrant le patchwork contemporain, j'ai découvert un moyen d'expression qui me convient parfaitement. Dès lors j'ai créé mes œuvres, mes progrès se faisant au rythme des difficultés que je choisissais. Depuis je n'ai plus arrêté de créer des tableaux textiles, en parallèle à une vie de travail chargée.
Mes idées, notées et esquissées dans des carnets ont toujours quelques longueurs d'avance sur le temps que je peux consacrer à la réalisation.
Mes œuvres sont des histoires de vie que je partage. Parfois elles sont belles, parfois elles sont tristes. Mon envie est de créer de la beauté pour réjouir l’œil et le cœur. Les couleurs sont des messagers de vie et de joie.
Créer des tableaux textiles est un chemin qui m'aide à prendre du recul sur les réalités parfois très dures du quotidien. C'est aussi une façon de parler de la nature merveilleuse qui nous entoure et nous offre généreusement tant de beauté...
C'est un appel à la préserver!
Béatrice Bueche

Si ces quelques lignes vous ont donné envie d'en savoir et d'en voir davantage, n'hésitez pas à venir lui rendre visite lors de la semaine qu'elle passera aux côtés des plus grands artistes naturalistes, qu'ils soient peintres, photographes ou sculpteurs, du mardi 27 octobre au dimanche 1er novembre.

Béatrice Bueche

Cette cohabitation nous réjouit déjà

et nous avons hâte de voir s'ouvrir les portes du 36e FIFO,

contre vents et marées !

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 septembre 2020 7 27 /09 /septembre /2020 05:51

J'ose faire mienne cette phrase célèbre de Martin Luther King,

non pas pour revendiquer la liberté de certaines catégories de personnes...

quoi que...

d'autres le font bien mieux que moi

mais pour une certaine égalité dans un domaine qui me passionne.

Je parle souvent de notre rendez-vous, tous les ans, au Festival international du film ornithologique de Ménigoute (79) – le FIFO.

Sauf imprévu de dernière minute, la 36e édition aura lieu, cette année, du 27 octobre au 1er novembre, dans exactement un mois, dans le respect des règles sanitaires, comme vous pouvez le lire dans l'infolettre de septembre du FIFO.

 

I have a dream.

Outre les projections de films animaliers qui sont l'essence même de ce festival tout naturel, le festival off, les conférences, les sorties et autres rencontres, un forum regroupe les différentes associations et le salon d'art animalier présente les œuvres de différents artistes naturalistes.

 

Depuis plus de 15 ans que nous fréquentons de plus en plus assidûment ces lieux, je n'ai rencontré dans ce salon d'art animalier que des peintres, photographes ou sculpteurs. Chaque année, je me dis qu'un(e) artiste textile y aurait tout à fait sa place. J'en ai parlé plusieurs fois aux responsables qui m'approuvaient mais jamais personne n'est venu « combler ce vide ».

Photos du salon d'art animalier, empruntées au site du FIFO avec l'aimable autorisation des organisateurs que je remercie.
Photos du salon d'art animalier, empruntées au site du FIFO avec l'aimable autorisation des organisateurs que je remercie.
Photos du salon d'art animalier, empruntées au site du FIFO avec l'aimable autorisation des organisateurs que je remercie.
Photos du salon d'art animalier, empruntées au site du FIFO avec l'aimable autorisation des organisateurs que je remercie.

Photos du salon d'art animalier, empruntées au site du FIFO avec l'aimable autorisation des organisateurs que je remercie.

Quelques jours seulement après la clôture de l'édition 2019, à la lecture d'un article de Katell, j'ai eu un déclic en voyant la photo d'une œuvre de Béatrice Bueche.

Toucan

Toucan

Je venais de découvrir l'artiste textile idéale

pour exposer aux côtés des plus grands peintres, photographes ou sculpteurs naturalistes.

 

Entrer en contact avec Béatrice me fut très facile, lui proposer de venir à Ménigoute n'a pas été beaucoup plus difficile. Il restait à convaincre Marie-Christine Brouard, organisatrice du salon mais avec son ouverture d'esprit ce fut chose faite en peu de temps.

Mi décembre, je me gargarisais de ma phrase culte

« I have a dream » !

C'était sans compter bien entendu avec ce qui allait perturber le monde entier dans les mois qui suivirent.

 

Peu importe, grâce à la détermination de Dominique Brouard, son président, et son entourage, il semble bien que cet événement si important pour le monde naturaliste pourra avoir lieu "contre vents et marées" avec la venue de Béatrice comme vous avez pu le lire dans l'agenda des Nouvelles de septembre.

I have a dream.

Je vous donne rendez-vous demain pour vous parler de Béatrice.

 

 

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2020 2 22 /09 /septembre /2020 10:37
Automne

Cette ancienne carte de Susie Riehl

AUTUMN

pour vous annoncer la venue de ma saison favorite.

 

Mais Katell vous parlera bien mieux que moi de ce premier jour d'automne!

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2020 4 17 /09 /septembre /2020 05:45

Marmotte n'est pas toujours à la chasse aux papillons.

Il lui arrive aussi de broder

ou de se retrouver avec quelques amies pour partager sa passion du patch.

 

Début juillet, Hélène et Brigitte ont voulu tester une technique facile de patch machine. J'ai aussitôt pensé à l'une de mes favorites: le Nine patch fantôme.

Nine patch fantôme
Nine patch fantôme
Nine patch fantôme

A la fin de la journée, chacune avait déjà réalisé un certain nombre de blocs et elles étaient ravies de cette découverte.

Chacune ses couleurs
Chacune ses couleurs

Chacune ses couleurs

Mais avec les occupations estivales les blocs sont restés au placard quelques temps.

Brigitte a ressorti les siens et a terminé ses 2 sets de table en les quiltant et les bordant d'un faux biais assorti.

Nine patch fantôme
Nine patch fantôme

Quant à Hélène, qui n'a jamais quilté, elle a préféré jouer la sécurité en utilisant ses blocs pour faire un sac.

Encore fallait-il ajouter des anses et des poches intérieures.

 Excellente idée car le résultat est tout à fait à la hauteur de ce qu'elle espérait.
 Excellente idée car le résultat est tout à fait à la hauteur de ce qu'elle espérait.
 Excellente idée car le résultat est tout à fait à la hauteur de ce qu'elle espérait.

Excellente idée car le résultat est tout à fait à la hauteur de ce qu'elle espérait.

Bravo mes amies!

Partager cet article
Repost0
8 septembre 2020 2 08 /09 /septembre /2020 09:38

Sans doute avez-vous aperçu un drôle de papillon

dans la cabane de Tit'Marmotte?

Encore un papillon

Cet été, faire un dessin ne lui convient pas. Elle préfère utiliser un autre outil: la machine à coudre de Manouma Marmotte afin de remercier, à sa façon, les généreux donateurs de la maison des papillons.

Qu'à cela ne tienne, comme elle adore jouer avec mes lisières, je lui donne une base de tissu blanc sur lequel elle assemble des petites bandes. Ensuite, nous dessinons un papillon qui sert de gabarit pour découper chaque aile. Il ne reste plus qu'à appliquer l'ensemble sur un tissu noir avec un point fantaisie sans oublier d'ajouter un "ventre".

Encore un papillon
Encore un papillon

Pour les trois cousines, je lui propose de faire des cartes textiles.

 

Quel bonheur de pouvoir fouiller dans les trésors de Manouma!

Chaque morceau lui inspire une utilisation: en découvrant le trapèze vert, elle sait déjà qu'elle fera un bateau d'autant qu'elle a repéré un triangle qui peut devenir une voile.

Avant de coller sur le carton, elle préfère coudre une dentelle ou un galon.

Ajouter une étoile brillante, un galon à paillettes ou un cœur prédécoupé est un réel plaisir!

 

et le résultat en vaut la peine...
et le résultat en vaut la peine...
et le résultat en vaut la peine...

et le résultat en vaut la peine...

Depuis le début de l'été, à ma grande surprise,

Tit'Marmotte est capable d'utiliser MA machine à coudre.

Encore un papillon

À peine arrivée, elle a voulu "faire de la couture".

 

Ma boîte de chutes est un véritable trésor pour elle mais les morceaux ne sont pas toujours à sa convenance et il faut les recouper. Couper du papier, elle sait faire... mais du tissu, cela demande un nouvel apprentissage qu'elle ne demande qu'à franchir.

Encore un papillon
Encore un papillon

Chaque petit morceau prend place sur un grand tissu blanc, avec un point de colle. Il suffit alors de stabiliser le tout avec la MAC. C'est aussi l'occasion de découvrir la marche arrière.

Que pensez-vous de cette ville moderne?
Que pensez-vous de cette ville moderne?

Que pensez-vous de cette ville moderne?

Pour varier un peu les plaisirs, la Demoiselle veut reprendre le point compté. Elle choisit un modèle un peu ambitieux et s'en lassera très vite. Elle le reprendra aux prochaines vacances.

Encore un papillon
Encore un papillon

C'est vraiment la MAC qui lui plaît le plus.



Cela tombe bien: il faut des chiffons d'ardoise pour la rentrée. Dans mes armoires, un paquet de carrés prédécoupés attend sagement. Il suffit d'ajouter un morceau d'éponge que l'on maintient avec des pinces magiques avant de faire un zigzag tout autour. Voilà un exercice très intéressant que Tit'Marmotte est capable de réaliser pratiquement en autonomie.

 

Encore un papillon
Encore un papillon
Encore un papillon

Y a-t-il plus grand bonheur que de transmettre sa passion?

Marmotte rousse

Partager cet article
Repost0
29 juillet 2020 3 29 /07 /juillet /2020 09:44

Même si Marmotte a décidé de ne pas sortir de son Terrier cet été, voici, pour ceux qui ont envie de se promener, une belle idée d'exposition textile doublée de séances cinématographiques.

Promenons-nous...

 

Vous trouverez davantage de détails sur le blog de Joelino.
 

Et si vous profitiez de cette sortie

pour passer quelques jours

dans cette belle région de Dordogne?

Voici l'adresse du gîte de Charrière, simple et sympa qui ne demande qu'à vous accueillir.

 

Nous l'avons testé

et je vous le recommande!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le terrier de Marmotte
  • : Patchwork - broderie - décoration - cuisine - nature
  • Contact

Recherche

Catégories