Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2020 1 17 /02 /février /2020 12:02

J'espère que vous avez pu visionner

ce magnifique film qu'est le murmure de la forêt?

Je sais que beaucoup d'entre-vous ont apprécié.

Le murmure de la forêt (suite)

Personne ne peut rester indifférent devant les incendies qui ravagent les forêts en Amazonie, en Australie ou plus récemment en Corse.

Il existe aussi une autre forme de destruction ou, plus modérément, une mauvaise gestion de nos forêts par l'homme. C'est en parcourant La Ruche des Quilteuses Que j'ai découvert le combat mené par Katell, sa fille et de nombreux riverains au sujet de la forêt de Bouconne près de Toulouse.

 

Si vous partagez le sentiment de tous ces toulousains qui se battent pour sauvegarder ce lieu où tant d'entre-eux aiment à venir se ressourcer, je vous invite à les rejoindre en signant la pétition (non au déboisement dans la forêt de Bouconne) qu'ils ont lancée.

Photo empruntée à Katell

Photo empruntée à Katell

Pour finir sur une note beaucoup plus légère... je dirai même gourmande... voici ce qu'a fabriqué Pierre Garandel, célèbre chocolatier niortais, au moment des fêtes de fin d'année

Les décorations de friandises n'étaient pas vendues avec le sapin en chocolat!
Les décorations de friandises n'étaient pas vendues avec le sapin en chocolat!

Les décorations de friandises n'étaient pas vendues avec le sapin en chocolat!

Si ce thème des arbres vous intéresse,

rendez-vous dans quelques jours pour suivre un nouvel épisode.

Partager cet article
Repost0
4 février 2020 2 04 /02 /février /2020 08:06

Je vous entends déjà:

encore des arbres!

Je ne peux pas résister au plaisir de vous faire partager le merveilleux film que je viens de suivre sur Arte (merci Nicole!).

Je vous rassure, vous avez encore la possibilté de le retrouver en replay, jusqu'au 17 mars, ici.

 

Il s'agit d'un film allemand de 80 mn qui décrit parfaitement la vie intense de nos forêts. Il s'appuie sur des recherches très scientifiques qui démontrent la corrélation entre tous les êtres vivants qui se cachent dans ce microcosme. Il existe plus de minuscules créatures dans le sol d'une forêt que d'individus sur la Terre. On ignore les relations qui peuvent exister entre tous ces éléments.

Comment ne pas préserver cette si grande richesse, la plus grande réserve naturelle d'eau pure, notre poumon?

Comment rester insensible devant les incendies qui détruisent ces trésors?

 

Le murmure de la forêt

Il est souvent question de la souffrance des animaux

mais qui a pensé à la souffrance des végétaux et des arbres en particulier?

Partager cet article
Repost0
3 février 2020 1 03 /02 /février /2020 08:03

Aussitôt que j’ai entendu parler du quilt météo,

j’ai tout de suite eu envie de suivre l'idée.

Faire un bloc par jour, je ne m'en sens pas du tout capable mais pourquoi pas un par semaine ? Cela me rappelle la proposition de Laurence Le Houerou avec ses hexagones hebdomadaires qui me tentait bien… mais seule, j’avais abandonné l’idée.

Comme je l'ai déjà dit, je n'ai aucune envie de rallier FB ou d'autres réseaux sociaux.

Par contre, ce genre d'ouvrage est attrayant à réaliser à plusieurs, même à distance. C'est donc l'occasion de reprendre l'idée d'un travail commun avec mes deux amies, Monique et Nicole. Nous avions déjà évoqué l'idée de réaliser un quilt composé de blocs carrés sur lesquels seraient appliqués une forme simple (rond, ovale ou autre).

Une autre raison de choisir un bloc par semaine : réduire la taille de l’ouvrage.

Comment agencer ces blocs ?

52 semaines = 4 trimestres ou 4 saisons. Cela fait donc 4 panneaux de 13 blocs.

Le montage de 13 blocs n’est pas évident. Je viens d’avoir une idée en voyant le quilt d’une amie qui a réalisé les fameux hexagones proposés par Les Nouvelles, en 2019.

Quilt météo (1)

Ces carrés montés sur la pointe seront réalisés dans la couleur de la température minima de la semaine. Ils seront ensuite complétés par des triangles de couleur neutre, évoquant la saison, afin d’obtenir un rectangle.

Quilt météo (1)

Pour la forme appliquée représentant la température maxima, je choisis un hexagone.

En consultant « température quilt » sur internet, j’ai découvert ceci :

Quilt météo (1)

Je retrouve ce montage du carré sur la pointe.

Comment n’y ai-je pas pensé plus tôt ? La fleur de départ d’un jardin de grand-mère est constituée de 7 hexagones : un par jour de la semaine ! Pas question de faire la fleur entière mais une rosette par semaine, cela me semble possible, avec le dimanche au centre, les jours suivants en tournant dans le sens horaire.

Quilt météo (1)

Pour la charte des couleurs, nous avons choisi 13 couleurs avec des écarts de 4° pour chacune.

Quilt météo (1)

En lisant le 2e article de Katell, j’ai un coup de cœur pour le Jelly Roll Grunge que je commande de suite au Père-Noël… mais celui-ci me répond que le stock est épuisé !

Quilt météo (1)
Quilt météo (1)

Peu importe. En fouillant dans nos trésors, nous dénichons les couleurs qui conviennent en quantité suffisante et nous décidons de les partager.

Voici donc notre palette commune de tissus:

Quilt météo (1)

Il reste à définir la taille des carrés: 10 cm fini.

Il faut se mettre au travail: relever les températures chaque jour. Chez moi, ce n'est pas un problème car Mr Marmotte est très souvent appelé Mr Météo! De plus le Père Noël lui a apporté une station météo... cela tombe bien!

Quant aux jours où nous sommes absents, il suffit de se référer au site AccuWeather.

Quand j'ai une minute devant moi, je prépare des hexagones à la méthode anglaise et le samedi soir, je les applique sur le carré.

Quilt météo (1)

Voici les cinq premières semaines de l'année.

Quilt météo (1)
Quilt météo (1)
Quilt météo (1)



 

Le résultat est caractéristique

et prouve ce que tout le monde peut constater actuellement:

pratiquement aucune couleur froide!

 

 

Partager cet article
Repost0
2 février 2020 7 02 /02 /février /2020 10:39

Un brin de nostalgie, ce matin...

Dans la maison de notre enfance, je revois cette grande cheminée avec une belle flambée en hiver, ce que maintient la famille Marmotte.

C'est la chandeleur

Parfois, en revenant de l'école, nous découvrions une grande bassine. Nous n'avions pas besoin de soulever le couvercle pour savoir ce qu'elle contenait.

Un peu plus tard, Maman arrivait avec du petit bois pour ranimer le feu.

Nous connaissions le rituel et attendions la suite avec impatience.

Des crêpes, bien entendu.

C'est la chandeleur
C'est la chandeleur
C'est la chandeleur

Maman n'aurait jamais manqué le rituel de la Chandeleur!

Est-ce pour cette raison que j'aime perpétuer cette tradition?

Si vous voulez en savoir davantage sur cette tradition, je vous invite à consulter le journal Sud Ouest à ce sujet.

 

 

Dans le Terrier, la pâte est prête et nous dégusterons nos crêpes accompagnées de marmelade de bergamotes dont je vous offre la recette.

C'est la chandeleur

Je me suis inspirée de la marmelade de citrons et bergamotes du Journal des femmes et je l'ai réalisée au Thermomix à partir de la confiture d'oranges sanguines de Cooking Julia.

J'en avais déjà parlé ici.

 

Dans le Terrier, nous aurons une autre raison de nous souvenir de ce

02/02/2020

C'est la chandeleur

 

Nous n'avions jamais vu autant d'eau

et aujourd'hui, pour la première fois,

nous ne sommes pas certains de pouvoir sortir!

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2020 5 31 /01 /janvier /2020 06:07

Marmotte ayant mis l'année 2020 sous le signe de l'arbre,

elle ne pouvait que répondre

à l'appel de la Wollongong Modern Quilt Guild.

 

C'est encore en lisant la Ruche des Quilteuses que j'ai découvert ce message relayé par Katell

Nos communautés (villes, villages) de New-South-Wales sont la proie des flammes depuis Août 2019. En particulier la côte Sud a été dévastée par les feux de brousse et de forêt la veille du Nouvel An. Notre Etat a souffert d’énormes pertes. Des familles ont perdus des leurs, d’autres leur logement et leurs affaires. Des fermiers ont perdu leurs élevages, leurs moyens de subsistance, sans compter les pertes incommensurables de notre faune et flore naturelles. Malheureusement, ce n’est que le début de la saison des feux et les prévisions immédiates prévoient des conditions aggravantes et anticipent d’autres pertes.

Nous nous sentons très attristés par les scènes éprouvantes, l’étendue des pertes et des souffrances à Wollongong Quilt Guild et nous nous demandions que faire… Eh bien, nous pouvons faire des quilts, bien sûr !

C’est pourquoi nous lançons un appel à toute bonne volonté qui veut bien nous aider à faire des quilts pour les personnes affectées dans nos communautés.

Oui, vous pouvez nous aider. Nous avons décidé de faire des blocs d’arbres.

L’arbre est le symbole de la croissance et de l’alimentation. Un arbre symbolise les générations d’une famille ; un arbre provient d’une graine, les racines procurent force et stabilité, et tandis que l’arbuste est jeune et vulnérable, il obtient protection des autres arbres sous lesquels il grandit. Avec le temps, les branches se couvrent de fruits qui donneront une nouvelle génération.

Aucune restriction dans le style d’arbre pour le bloc. Nous aimerions que tous les quilts soient beaux et variés, juste comme nos magnifiques communautés. Les deux blocs ci-dessous ne sont là que pour aiguiller votre inspiration, n’hésitez pas à utiliser vos idées et couleurs. Ce que nous vous demandons, c’est d’utiliser un tissu « low volume » (blanc ou gris clair) en tissu de fond et que le bloc fasse un carré généreux 12 1/2 inches de côté (soit 32 cm, marges de couture comprises).

Une fois fait, l’adresser à :

Wollongong Modern Quilt Guild
PO Box 54
Jamberoo NSW
Australia 2533

Nous distribuerons les quilts aux familles qui ont tout perdu.

Merci d’expédier les blocs de manière à ce qu’ils arrivent avant fin février. Merci d’avance pour votre soutien.

Edit 9 janvier 2020 : la Wollogong Quilt Guild vient de me confirmer qu’elles sont aptes à recevoir les blocs français et les assembler, les quilter… Il faut favoriser le style moderne, respecter les couleurs et mesures données.

Des arbres pour l'Australie
Des arbres pour l'Australie

La Tulipe a également relayé l'information et créé de magnifiques arbres avec l'imagination qui lui est propre.

Des arbres pour l'Australie

Aussitôt, j'ai repensé à un modèle mis de côté depuis longtemps. Je l'avais trouvé dans le n°124 des Nouvelles, "La Ruche de l'Amitié", travail en commun des Abeilles quilteuses inspiré d'un ouvrage de Bernadette Mayr.

Photo empruntée au blog de La Ruche des Quilteuses

Photo empruntée au blog de La Ruche des Quilteuses

J'ai quelque peu transformé le montage pour lui donner une forme d'arbre.

Des arbres pour l'Australie

J'ai ensuite consulté des dessins à colorier pour enfants, sur Internet pour trouver une autre idée. Il s'agissait également d'une feuille facilement transformable en arbre.

J'ai tout d'abord cherché des tissus aux couleurs chaudes, comme je les aime. Mais, réflexion faite, les feuilles ressemblaient trop à des flammes. Inutile de raviver cet épisode tragique. J'ai donc opté pour des couleurs printanières, synonymes de renouveau.

Des arbres pour l'Australie

Quant au 3e arbre, je savais depuis le début que je le voulais symbolique. Quoi de mieux que remplacer les feuilles par des coeurs?

Des arbres pour l'Australie

J'ai pris beaucoup de plaisir à réaliser ces 3 arbres.

Les fonds sont des tissus avec motifs de feuilles ton sur ton.

Pour les 2 derniers, j'ai utilisé la méthode de l'appliqué au Vliesofix et brodé à la machine avec de jolis fils Aurifil, de couleurs assorties.

Des arbres pour l'Australie

J'espère qu'ils arriveront à bon port

et viendront se mêler à beaucoup d'autres

pour former une belle forêt textile.

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2020 2 28 /01 /janvier /2020 10:54

Connaissez-vous cette île du bout du monde?

L'île aux cochons (mise à jour)

Si vous voulez en savoir davantage, je vous invite à regarder le Journal de 13h, sur TF1, avec Jean-Pierre Pernault, ce vendredi 31 janvier et tous les jours de la semaine prochaine.

Lors de sa dernière mission dans les TAAF, notre Marmotton a accompagné une équipe de journalistes vers ces îles inconnues.

L'île aux cochons (mise à jour)


 

Pour vous donner envie de les découvrir, je vous offre quelques photos personnelles de l'archipel de Crozet prises au cours de ces 4 dernières années.

Ce vendredi, nous avons bien vu le reportage.

Pour ceux qui n'ont pas eu cette chance, vous pouvez le regarder en replay ici

 

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2020 3 15 /01 /janvier /2020 06:16

Lors du dernier FIFO, nous avons eu le privilège d'assister, en avant première, à la projection du film de Jean-Michel Bertrand Marche avec les loups, en présence du réalisateur.

Marche avec les loups

 

Je vous en avais parlé ici.

A votre tour, vous pouvez le voir sur grand écran à partir d'aujourd'hui.

 

 

 

Bonne projection, en famille!

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2020 1 06 /01 /janvier /2020 11:42

Je ne vous laisserai pas languir plus longtemps…

voici ce que j’ai choisi pour la doublure de Ma sylvothérapie.

Depuis quelque temps, j’ai plaisir à vider mes réserves de tissus. Pour cet ouvrage, j’avais donc sorti des restes de verts et de bruns mais il restait encore de petits morceaux. J’ai donc eu l’idée de les assembler en bandes de différentes largeurs en plaçant les clairs et les foncés de façon à dessiner…

Vous devinez ?
Vous devinez ?

Vous devinez ?

... un sapin bien entendu !

Celui que vous avez vu pour Noël.

Un coupon de ouatine bambou (le matériau qui s'impose) de chez PSR, de la bonne taille et on passe au quilting.

Ma sylvothérapie (suite)

J’ai voulu dessiner un arbre de vie pour rester dans le thème et utiliser du coton perlé n°12 de chez Aurifil.

Mon inspiration trouvée sur Internet

Mon inspiration trouvée sur Internet

Je suis un peu déçue car le dessin ne ressort pas. J’ai complété en suivant le contour de la plupart des arbres.

Ma sylvothérapie (suite)
Ma sylvothérapie (suite)
Ma sylvothérapie (suite)

Et maintenant la finition. Pour rester fidèle à BeeBook, j’ai expérimenté pour la première fois la bordure invisible qui donne un beau résultat.

 

Seul bémol : elle cache un peu le bas de mon sapin monté volontairement sans précision. Pour Noël, il suffit de suspendre quelques décors et on ne voit plus rien !

Ma sylvothérapie (suite)

Il me reste encore l’étiquette à faire. Je suis très indécise car je voudrais que cet ouvrage conserve son aspect totalement réversible.

Ma sylvothérapie (suite)
Ma sylvothérapie (suite)

Qui a une idée ?

 

Encore merci à toutes les personnes qui ont participé plus ou moins volontairement à cette belle sylvothérapie !

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2020 7 05 /01 /janvier /2020 17:48

Pour souhaiter la Bonne Année,

j’aime choisir une image qui me parle

et qui est chargée de symboles.

Cette année, le choix n’a pas été difficile :

un arbre bien entendu !

Qui peut rester insensible devant une forêt qui brûle en Australie, en Amazonie ou ailleurs ?

Comme je l’ai déjà dit, j’ai beaucoup aimé le film sur les trognes, lors du Fifo 2019.

Auprès de mon arbre...
Auprès de mon arbre...
Auprès de mon arbre...
Auprès de mon arbre...
Auprès de mon arbre...
Auprès de mon arbre...
Auprès de mon arbre...
Auprès de mon arbre...
Auprès de mon arbre...

Auprès de mon arbre...

 

Autour du Terrier, nous faisons tout notre possible pour protéger les haies en général et les arbres en particulier.

Je pense qu’en fin d’année, nous pourrions voir de magnifiques arbres à Ménigoute… j’en reparlerai en temps utile. I have a dream...

Ma sylvothérapie

Il est temps de vous dévoiler la forêt qui, pour moi, est devenue une véritable sylvothérapie grâce à BeeBook.

clic sur l'image

clic sur l'image

J’ai voulu intégrer quelques autres éléments à la manière des petits secrets de Katell : un oiseau, un papillon ou un buisson élaborés avec des Chemins de l’ivrogne coupés à main levée… j’ai osé !

Il manque les yeux ou les antennes!
Il manque les yeux ou les antennes!

Il manque les yeux ou les antennes!

Si j’ai eu beaucoup de plaisir à réaliser de nombreux arbres et même à expérimenter avec plusieurs tissus, la mise en forme de l’ensemble a été beaucoup plus délicate.

Que d’interrogations ! Ils sont restés longtemps épinglés au mur, face à l’ordi ce qui me permettait, de temps en temps, d’en déplacer quelques-uns, de rajouter une bande...

 

Ma sylvothérapie
Ma sylvothérapie
Ma sylvothérapie
Ma sylvothérapie
Ma sylvothérapie

J'ai utilisé le passage des photos en noir et blanc.

Ma sylvothérapie

Plusieurs personnes ont été sollicitées

et leurs avis, qui souvent se recoupaient,

m’ont permis de prendre confiance.

Elles se reconnaîtront!

L’un des sapins, coupé dans un tissu très « flashy », posait problème. Il fallait trouver une trace de ce tissu ailleurs. Danielle, ayant tout utilisé, m'a offert son 2e sapin mais je le trouvais trop encombrant. Je l’ai donc retaillé.

Ma sylvothérapie
Ma sylvothérapie

Le plus difficile fut de trouver une couleur qui donnerait une unité. Si j’avais suivi mon idée, je serais certainement restée dans les tons de vert ou brun mais j’avoue que le choix de cette couleur chaude me plait bien aujourd’hui.

 

Ma sylvothérapie
Ma sylvothérapie
Ma sylvothérapie
Ma sylvothérapie

Pas facile l'assemblage de blocs de tailles tellement différentes!

 

 

 

Une fois le montage terminé, il faut trouver une doublure.

À votre avis, quel fut mon choix ?

Auprès de mon arbre,
Je vivais heureux,
J'aurais jamais dû m'éloigner de mon arbre...
Auprès de mon arbre,
Je vivais heureux,
J'aurais jamais dû le quitter des yeux...

Georges Brassens

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2020 3 01 /01 /janvier /2020 00:01
Clic sur la photo pour voir la carte en entier

Clic sur la photo pour voir la carte en entier

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le terrier de Marmotte
  • : Patchwork - broderie - décoration - cuisine - nature
  • Contact

Recherche

Catégories