Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 février 2021 4 11 /02 /février /2021 05:31

La semaine dernière, en me promenant chez Verveine & Lin,

j'ai découvert une petite broderie

qui ne pouvait qu'attirer la marmotte qui sommeille en moi.

Le jour de la marmotte

J'ai également découvert la tradition liée au jour de la Chandeleur. J'en ai parlé dans mon Terrier et j'ai lancé un appel pour trouver cette broderie.

La réponse ne s'est pas faite attendre bien longtemps. Le jour même, Muriel m'offrait généreusement cette grille.

Je me suis mise au travail aussitôt.

Le jour de la marmotte

Je savais aussi comment j'allais la mettre en valeur.

En décembre, notre délégation France Patchwork Charente, qui nous envoie régulièrement des idées d'ouvrages, nous avait fait partager une proposition de la délégation du Bas-Rhin.

 

Voilà à quoi servent les délégations France Patchwork!

 

C'est donc un vieux CD qui m'a servi de base et pour le dos j'ai trouvé un morceau de tissu (merci Marie-Joëlle) avec de beaux chardonnerets.

Le jour de la marmotte
Le jour de la marmotte
Le jour de la marmotte

Je pense qu'il sera suspendu au-dessus de l'ordinateur pour me tenir compagnie et me porter chance.

Le jour de la marmotte
Le jour de la marmotte
Le jour de la marmotte

 

Et à propos de marmotte, je suis persuadée que je ne suis pas la seule à sourire devant les marmottes de France 3.

Mais savez-vous d'où elles viennent?

Si je vous dis que c'est en partie à Angoulême qu'elles ont été créées, vous comprendrez encore mieux mon engouement.

Voici donc quelques minutes de divertissement.

 

Par la même occasion, je souhaite la bienvenue aux trois nouvelles personnes qui viennent de s'inscrire pour visiter régulièrement mon Terrier.

 

En cultivant l'amour, on aide chaque âme dans l'Univers.

Bouddha

Partager cet article
Repost0
2 février 2021 2 02 /02 /février /2021 09:15

Je n'avais pas prévu un article aujourd'hui mais en me promenant chez Verveine et lin je ne peux que vous faire partager son article du jour.

 

 

La marmotte que je suis ignorait complètement cette tradition:

 

Selon la tradition, la marmotte sort de son hibernation le jour de la Chandeleur : si le ciel est clair, et qu’elle voit son ombre, elle retourne se coucher jusqu’au printemps. Si le temps est nuageux, c’est le signe que le reste de l’hiver sera doux.

Verveine & lin

Je vous laisse admirer tous ses ouvrages toujours aussi sympas et en particulier ce petit coussinet et je vous adresse une demande. Si, par hasard, quelqu'un en connaît l'origine (puisque Muriel ne sait plus où elle l'a trouvé), je serais heureuse que vous m'en fassiez part.
 

Vive la chandeleur

Pour la chandeleur, Marmotte ne connaît qu'une seule tradition: les crêpes!

 

Je vais donc, de ce pas, préparer la pâte.

Le seul esprit libre et indépendant est celui qui ne se soucie pas des conséquences quand il a la certitude d'avoir été fidèle à ses valeurs.

Laurent Martinez

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2020 3 02 /09 /septembre /2020 09:29

Des papillons partout autour de Marmotte

De fortes chaleurs qui invitent au farniente

Une envie de broderie

Et, justement, une broderie qui attend...

À l'automne 2013, mon amie Patricia m'avait offert un agenda avec des modèles de broderies de papillons proposés par Marie-Thérèse Saint-Aubin ainsi qu'un morceau de toile de lin 11 fils. Il n'en fallait pas davantage pour m'inviter à lancer une nuée de papillons. Mais, comme souvent, d'autres activités sont venues se greffer et ma broderie s'est endormie dans une boîte.

Marmotte brode les papillons

C'est avec beaucoup de plaisir que je l'ai donc ressortie.

Installée à l'ombre du merisier, profitant de cette belle lumière, d'autres papillons se sont posés sur la toile.

Marmotte brode les papillons

Mes yeux demandent une pause de temps en temps et j'en profite pour admirer la nature qui m'entoure. Tout-à-coup, je suis attirée par une tache blanche sur une fleur de Vitex... je m'approche doucement, l'APN à la main, car j'ai compris qu'il s'agissait d'un gros papillon.

 

 

 

 

Une photo de loin par précaution.

Une photo de loin par précaution.

Une autre un peu plus près...

Une autre un peu plus près...

et miracle, même tout près, notre magnifique lépidoptère, bien occupé à pomper le nectar des fleurs, se laisse tirer le portrait sur toute les faces.

Marmotte brode les papillons
Marmotte brode les papillons
Marmotte brode les papillons

Je l'ai reconnu et coïncidence... c'est celui que je suis en train de broder sur ma toile : le flambé (Iphiclides podalirius ).

Marmotte brode les papillons

 

Nous l'avions déjà observé lors d'un autre après-midi très chaud, sur le pied de lavande.

 

Marmotte brode les papillons
Marmotte brode les papillons

Aussi appelé voilier, il est très reconnaissable à sa forme triangulaire, ses rayures noires et blanches et surtout sa queue avec un ocelle bleu entouré de orange.

Il fait partie des papillons porte-queue et on le confond parfois avec son « cousin » le machaon (Papilio machaon).

Clic droit pour mieux voir...

Clic droit pour mieux voir...

Une telle observation ne peut que donner des ailes

pour poursuivre la broderie !

Partager cet article
Repost0
18 juin 2020 4 18 /06 /juin /2020 06:22

Encore un jeune ours tué à Ustou, en Ariège, la semaine dernière...

Marmotte ne peut pas rester insensible à cette nouvelle.

Cela me rappelle Cannelle, cette ourse abattue le 1er novembre 2004, en vallée d'Aspe, lors d'une battue aux sangliers.

Dernière représentante de la souche pyrénéenne, son seul crime était de vouloir intimider pour défendre son petit, âgé de 10 mois, qui heureusement lui a survécu.

Dernière représentante de la souche pyrénéenne, son seul crime était de vouloir intimider pour défendre son petit, âgé de 10 mois, qui heureusement lui a survécu.

Au même moment, pure coïncidence, dans mon club Patch'Magnac, en Charente, nous préparions une exposition sur le thème de l'ours.

L'occasion était trop belle de rendre hommage à Cannelle.

Au cours de l'été, j'avais brodé au point de croix des oursons à partir d'un kit acheté je ne sais plus où, mercerie ou salon ?

Si Cannelle m'était comptée...

J'ai monté ces différents morceaux avec des triangles de tissu country dont je raffolais à cette époque.

Si Cannelle m'était comptée...

Comme je le disais récemment, déjà j'aimais utiliser de belles doublures même pour un quilt destiné à être accroché.

 

Ce tissu enfantin s'y prêtait à merveille.

Ce tissu enfantin s'y prêtait à merveille.

Rien à voir, bien entendu avec notre véritable ourse si ce n'est le titre donné à cet ouvrage : Si Cannelle m'était comptée... sans faute d'orthographe... c'est bien volontairement que j'ai remplacé « conté ».

Si Cannelle m'était comptée...
Partager cet article
Repost0
26 mars 2020 4 26 /03 /mars /2020 14:16

Après les leçons de ski, j’ai donc proposé à Tit’Marmotte l’apprentissage du tricot avec une paire d’aiguilles « spécial enfants ». Elle a très vite compris les 3 principaux gestes : attraper la maille, glisser le brin de laine par-dessus et passer la maille d’une aiguille sur l’autre. Tant que Manouma aide à tenir les aiguilles, tout va bien mais dès qu’elle veut « faire toute seule » les mailles se sauvent. Après 3 ou 4 rangs, la future écharpe pour poupée a été mise de côté pour les prochaines vacances.

Transmission de savoir (suite)

Dans le sac, il y avait également un nécessaire pour apprendre le point de croix : canevas à gros trous, grosse aiguille à bout rond, brins de laine et l’indispensable dé. Tit’Marmotte a très vite acquis le fait de piquer l’aiguille, l’attraper par-dessous et ressortir un peu plus loin. Le point droit ne présentant aucun problème, nous sommes passées au point oblique ou demi-point de croix, dans un sens, dans l’autre, de bas en haut ou de haut en bas : un « jeu d’enfant ».

Une fois la semaine terminée, le tout a été également rangé pour les prochaines vacances.

Une fois la semaine terminée, le tout a été également rangé pour les prochaines vacances.

Nous étions loin de nous douter que les « vacances » arriveraient aussi vite mais malheureusement nous sommes bien loin l'une de l'autre!

En cette drôle de période, il faut être imaginatif. Comme Papa et Maman, Tit’Marmotte pourrait peut-être, elle aussi, recevoir du télétravail ?

La proposition a été reçue avec enthousiasme. Il me faut donc déployer mes talents de pédagogue pour donner des consignes par mail, qui puissent être comprises par une enfant de 6 ans.

Défi relevé puisque la première ligne de croix est arrivée, sans erreur (ou presque) et aussi bien devant que derrière.

Transmission de savoir (suite)
Transmission de savoir (suite)



 

J’ai vite entendu :

 

 

Manouma, je me sens capable de faire des lettres… et je voudrais que tu me dessines un cœur.

Tit'Marmotte

J’attends le résultat…

et vous ?

Partager cet article
Repost0
29 décembre 2019 7 29 /12 /décembre /2019 10:11

Janvier : le moral n’est pas au beau fixe, l’envie de quilter n’est plus là malgré les sollicitations de Sylvie. Malgré tout, je m’oblige à honorer la promesse faite à Dany, une amie charentaise, qui m’a demandé d’animer une journée patch dans son club. Je prépare un nouveau réversible afin de revoir ma fiche technique.

Il est vrai que j’adore ce modèle !

Bilan 2019
Bilan 2019

Février : c’est donc le moment d’assurer ce cours avec une dizaine de personnes et finalement j’en ressors regonflée à bloc. Les retrouvailles charentaises m’ont fait beaucoup de bien.

Les ouvrages des participantes au stage.

Les ouvrages des participantes au stage.

Mars : ce mois, bien occupé par les vacances d’hiver, n’est pas propice à la reprise des aiguilles. Je trouve tout de même le temps de participer au défi « Millefiori » proposé par Joëlle.

Bilan 2019
Bilan 2019
Bilan 2019

Avril : encore très peu active… si ce n’est pour coudre un nouveau Tit éléphant rose qui fera le bonheur d’une petite Amandine.

Bilan 2019
Bilan 2019

 

Mai : pour fignoler les préparatifs d’une semaine entre amis, je décide de réaliser un set de pique-nique pour chaque personne.

Bilan 2019

Juin : lors de la JA de Vichy, je découvre le BeeBook qui sera une véritable révélation. Ces nouvelles techniques libérées me tentent.

Bilan 2019

 

Juillet : quel bonheur d’avoir une petite-fille qui s’intéresse aux activités manuelles de sa Manouma et quel plaisir de voir qu’elle commence à manipuler la petite machine à coudre de sa cousine !

 

Bilan 2019
Bilan 2019

Je retrouve aussi le goût du tricot pour habiller Jeanne et Mathilde.

Bilan 2019

Août : il fait trop chaud pour travailler quilter. C’est le moment de ressortir les petites X, commencées il y a si longtemps puis abandonnées, pour les terminer.

Que vont-elles devenir?

Bilan 2019

Septembre : de bonnes résolutions avec la rentrée. J’expérimente les « petits secrets » de BeeBook et je prépare la venue de mes amies quilteuses en choisissant le modèle « Sur la route de Rocroi » proposé par La Tulipe.

 

 

 

Bilan 2019
Bilan 2019

Octobre : j’ai envie de reprendre le tricot. Je me lance dans un pull pour Zoé.

Bilan 2019
Bilan 2019

Novembre : j’ai un coup de foudre pour « Simply Woven » présenté par Katell sur son blog.

 

Bilan 2019

Un peu de couture récup également pour utiliser un ancien coupon de jean.

Bilan 2019
Bilan 2019

Décembre : c’est la couture qui va m’occuper. Le Père-Noël m’a demandé de le seconder pour faire un déguisement de Reine des Neiges.

Bilan 2019
Bilan 2019
Bilan 2019

De plus, Zoé a besoin de vêtements d’été pour s’envoler vers La Réunion pour quelques jours de vacances.

Bilan 2019

Je termine l’année « reboostée » et prête pour de nouveaux défis.

 

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 00:00

Tout au long de l'année, vous avez suivi l'avancement de mon marquoir de l'île de Marken de Joke Visser. AoûtDepuis quelques jours semaines je l'ai un peu délaissé pour me consacrer à un sampler de Noël proposé par Novalee. J'ai tellement aimé celui de l'an dernier... que je n'ai pas pu résister à la tentation.Joyeux-Noel 0235 Et cette fois je voulais absolument suivre le rythme. J'ai un peu de retard, mais je reste bien dans la course et je pense qu'il sera fin prêt pour Noël. P1050595

 

Merci Carole pour ce nouveau SAL!

 

Le bonheur, c'est le répit dans l'inquiétude.

(André Maurois)

Partager cet article
Repost0
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 00:00

Un moment très agréable de l'été, lorsque Blandine et Fanny ont repris leur marquoir commencé au printemps.

Quel plaisir de transmettre sa passion à de si jeunes élèves! L'une et l'autre sont très concentrées et très appliquées, malgré leur "handicap": gauchères toutes les 2. BlandineFanny

Le "stage" n'aura duré que 2 jours, mais j'ai pu leur inculquer quelques principes de base qu'elles ont vite intégrés.

Comment:

  • sortir un brin de fil sans emmêler le reste de la mèche
  • enfiler son aiguille sans avoir recours à une tierce personne
  • commencer une croix sans faire de noeud et arrêter de la même façon
  • retrouver l'emplacement d'un motif en comptant les "trous"
  • faire ses croix toujours dans le même sens
  • faire un travail le plus beau possible à l'envers

Bien entendu, il a fallu défaire parfois... mais sans rechigner!

Seul point négatif: aucune des 2 ne réussit à utiliser le dé... plus encombrant qu'utile.

Le résultat est là, c'est le principal. Juillet 2012

Encore un peu de travail plaisir en perspective. Vivement les prochaines vacances!


Et Marmotte, pendant ce temps?

Elle reprenait, elle aussi, ses petites croix un peu délaissées depuis le mois de mai.Août Beaucoup de points arrière avec un seul brin... cela n'avance pas très vite.

 

Et la suite du quizz des vacances de Marmotte, puisque personne n'a trouvé...

et celles qui sont au courant sont restées discrètes.

N'oubliez pas de cliquer sur la photo pour l'aggrandir.Eté 2012

 

Faites des bêtises, mais faites-les avec enthousiasme.

(Colette)

Partager cet article
Repost0
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 00:00

En avril, j'ai oublié de vous montrer mes petites X de l'île de Marken ...

 

P1040196

 

Et voici mon avancée à ce jour

 

P1040425

 

Je profite de cette occasion pour vous annoncer que désormais les grilles de Joke Visser sont en vente à l'Atelier.

Et si vous voulez admirer des chefs-d'oeuvre de cette créatrice et d'autres, ainsi que de nombreuses  réalisations en cartonnage, je vous invite à rendre visite à l'atelier de Françoise, un tout nouveau blog bien prometteur!

 

Mais aujourd'hui, je voudrais surtout vous montrer ce que peuvent faire de jeunes enfants motivés, lorsqu'il ne fait pas beau pendant les vacances.

Blandine, 13 ans est déjà une adepte du patchwork depuis plusieurs années.

 

P1040405

 

Fanny, 9 ans aligne les petites croix sans aucun problème... sur une toile de Joke Visser en s'inspirant de la grille d'un marquoir ancien.

 

P1040403

Quant à Rémi, 6 ans... il a également découvert le plaisir des demi-croix, un peu plus grosses, mais il se débrouille "comme un chef"!P1040404

 

Bon sang ne saurait mentir... Il faut dire que Maman est également passionnée de travaux d'aiguilles, lorsqu'elle a un peu de temps. Quant à Papa... il travaille le bois depuis son plus jeune âge.

Je suis très fière d'eux!

 

Au lieu de voir que les roses ont des épines,

voyez que les épines ont des roses.

(Kenneth White)

Partager cet article
Repost0
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 00:00

Faire et défaire, c'est travailler... paraît-il?

J'ai suivi l'avis de plusieurs d'entre vous, qui, comme moi pensaient que le marquage de mon marquoir était complètement inutile!

Et voici l'avancement du mois...

 

Mars

 

Il y a autant de manières d'être heureux que d'individus.

(Denis Diderot)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le terrier de Marmotte
  • : Patchwork - broderie - décoration - cuisine - nature
  • Contact

Recherche

Catégories