Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 octobre 2021 5 15 /10 /octobre /2021 13:53

Le programme du 37e FIFO est maintenant bien établi.

Il est possible de trouver la programmation des films ici.

Vous n'avez que l'embarras du choix.

Cette année, deux autres villes voisines proposent des projections de ces mêmes films au cours de la semaine.

Malheureusement, tout le monde ne viendra pas à Ménigoute.

 

 

 

Il vous reste la possibilité de voir certains des films en compétition de temps en temps à la télé.

 

C'est le cas pour un film qui me tient à cœur: Le mystère de l'île aux cochons.

 

Le mystère de l'île aux cochons

Les fidèles visiteurs de ce Terrier se souviennent sans doute que j'ai déjà parlé à plusieurs reprises de l'île au cochons, cette île lointaine appartenant aux TAAF (Terres australes et antarctiques françaises).

 

 

Le mystère de l'île aux cochons
Le mystère de l'île aux cochons

Michel Izard et Bertrand Lachat avaient suivi et relaté l'expédition de six scientifiques sur ce morceau de terre où personne n'a mis les pieds depuis plus de trente ans.

Certains avaient pu suivre leur feuilleton sur TF1 en janvier 2020.

Ouvrez bien les yeux... un petit Marmotton se cache parmi les manchots!
Ouvrez bien les yeux... un petit Marmotton se cache parmi les manchots!
Ouvrez bien les yeux... un petit Marmotton se cache parmi les manchots!

Ouvrez bien les yeux... un petit Marmotton se cache parmi les manchots!

C'est un nouveau film

que propose maintenant Ushuaïa

et ce film est programmé demain matin,

samedi 16 octobre à 10h40 sur TF1.

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2021 5 15 /10 /octobre /2021 09:20

Vous avez aimé les photos du Puits d'enfer.

 

 

En voici d'autres pas forcément du même endroit mais faites par le même photographe.

Je suis certaines que quelques-unes pourraient inspirer les quilteuses ou les brodeuses.

 

 

Je vous laisse admirer.

Clic sur l'image pour mieux en profiter.

Encore des photos...
Encore des photos...
Encore des photos...
Encore des photos...
Encore des photos...
Encore des photos...

Mon oiseau préféré...

que je n'observe jamais de cette façon!

Encore des photos...
Partager cet article
Repost0
11 octobre 2021 1 11 /10 /octobre /2021 05:37

Plusieurs fois déjà, les visiteurs du Terrier ont entendu parler et vu des photos de ce petit coin de paradis que la famille Marmotte affectionne tout particulièrement quelle que soit la saison.

Je veux parler du Puits d'Enfer.

Vous pouvez voir de nombreuses photos ici ou mais celles que je vous montre aujourd'hui sont extraordinaires... un vrai travail d'artiste!

 

Je vous laisse admirer.

Le Puits d'Enfer vu par un artiste
Le Puits d'Enfer vu par un artiste
Le Puits d'Enfer vu par un artiste
Le Puits d'Enfer vu par un artiste
Le Puits d'Enfer vu par un artiste
Le Puits d'Enfer vu par un artiste
Le Puits d'Enfer vu par un artiste
Le Puits d'Enfer vu par un artiste
Le Puits d'Enfer vu par un artiste
Le Puits d'Enfer vu par un artiste
Le Puits d'Enfer vu par un artiste
Le Puits d'Enfer vu par un artiste
Le Puits d'Enfer vu par un artiste

Vous l'avez compris: ce n'est pas Marmotte qui en est à l'origine mais Roger dont vous pouvez admirer le talent de photographe si vous vous promenez chez Joelino.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2021 5 08 /10 /octobre /2021 05:25

Dans un précédent article, j'annonçais une bonne nouvelle que les amoureux de la nature attendent avec impatience: le 37e festival international du film ornithologique à Ménigoute avec pour la première fois la venue de Béatrice Bueche, artiste textile.

 

Vous pouvez également lire cette même annonce chez la Ruche des quilteuses.

Précision importante

Pas de panique... le festival aura bien lieu!

Mais j'ai oublié de donner une information importante concernant les dates et horaires d'ouverture.

 

Si le festival commence bien le mardi 26 octobre, il n'y aura cet après-midi là que des séances de projection de films.

 

 

 

 

 

Le forum, quant à lui, n'ouvrira ses portes qu'à partir du mercredi 27 à 14h jusqu'à 19h30.

 

Du jeudi 28 au dimanche 31, il sera ouvert en continu de 10h à 19h30 et le lundi 1er novembre, il fermera ses portes à 18h, comme vous pouvez le lire sur le site du FIFO.

Précision importante

Si vous avez décidé de venir,

en priorité pour rencontrer Béatrice,

ne vous précipitez donc pas avant mercredi 27!

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2021 5 01 /10 /octobre /2021 17:33

Si vous avez la chance

d'habiter l'une des villes listées dans le document ci-dessous

et si vous aimez la Nature et la forêt en particulier

Précipitez-vous au cinéma!

 

 

Parmi les films à l'affiche, il en est un qui ne vous laissera pas indifférent.

Voici la bande annonce de Poumon vert et tapis rouge, ce film que nous aurions pu voir en avant-première, l'an dernier lors du 36e FIFO qui a malheureusement été annulé.

 

 

Les spectateurs des avant-premières sont ceux qui en parlent le mieux : « Un thriller déroutant, inclassable, qui donne la pêche ! » (Meilleure note « critiques spectateurs » de tous les films de la semaine, sur Allocine)

Luc Marescot

Coïncidence ou pas...

voici ce qu'accompagnait le petit texte de Tit'Marmotte.

Mes enfants connaissent bien mes passions!

Mes enfants connaissent bien mes passions!

Poumon vert et tapis rouge

J'avais repéré le livre de Nicolas Hulot et Frédéric Lenoir dans un article de La ruche des quilteuses mais je n'avais jamais osé l'acheter.

 

Poumon vert et tapis rouge

L'an dernier, à Ménigoute, nous aurions également du rencontrer Francis Hallé qui nous aurait présenté son manifeste...

 

Poumon vert et tapis rouge

Quant au 3e livre (que je ne connaissais pas) Arbres, mythes et légendes, c'est un livre à feuilleter et à admirer.

J'aime beaucoup sa tranche dorée mais aussi ses petits textes bien présentés.

J'aime beaucoup sa tranche dorée mais aussi ses petits textes bien présentés.

Merci!

Ce n'est pas le but de la promenade qui est important, mais les petits pas qui y mènent.

Proverbe chinois

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2021 4 30 /09 /septembre /2021 14:02
Clin d'oeil

Il était une fois un papillon qui vivait dans la montagne. Un jour alors qu'il se promenait il rencontra une marmotte rousse qui jouait avec des roses rouges. Elle lui apprit à fabriquer des couronnes de fleurs. Il repartit heureux.

Quel plus beau cadeau

pouvait espérer Manouma de la part de Tit'Marmotte

en ce jour?

 

Toutes les passions de Marmotte rousse figurent dans cette mini histoire: le papillon, la montagne, les promenades, les roses et son bonheur de transmettre.

Clin d'oeil
Partager cet article
Repost0
26 septembre 2021 7 26 /09 /septembre /2021 05:40

Il y a exactement un an,

j'utilisais cette phrase célèbre

pour faire part de mon propre rêve.

Quelques jours plus tard, je me voyais dans l'obligation d'annoncer que ce projet ne pourrait pas avoir lieu car le 36e festival du film ornithologique de Ménigoute était annulé en raison de la situation sanitaire du moment.

Cette année, je peux à nouveau faire part de l'ouverture prochaine du 37e FIFO, du mardi 26 octobre au lundi 1er novembre.

I have a dream (2)

Béatrice Bueche, déçue de ne pas venir l'an dernier, a maintenu sa candidature et sera bien présente parmi les peintres, photographes et sculpteurs animaliers. Vous pouvez retrouver son portrait ici.

 

 

I have a dream (2)

Même si mon enthousiasme n'est plus celui de fin 2019, je reprends espoir suite à la lecture du récit de Katell à propos du Carrefour Européen du Patchwork. Si les festivaliers sont moins nombreux cette année, au moins seront-ils enchantés de renouer avec leur rendez-vous habituel. Nous aurons tout loisir d'admirer les expositions, de profiter des exposants et nous ne serons pas envahis par la foule.

L'organisation de ce 37e FIFO a prévu une journée supplémentaire, des salles de projection dans 2 villes voisines et des séances de cinéma supplémentaires ce qui devrait permettre davantage de confort.

Si vous aimez la nature autant que moi,

si vous avez envie de rencontrer des associations écologiques,

des exposants qui tiennent à préserver notre environnement,

si vous voulez voir de beaux films...

vous ne pouvez pas ne pas venir à Ménigoute.

Faites-le savoir autour de vous.

Tout le programme est maintenant bien en place et vous pouvez le retrouver sur le site du festival.

Je serais tellement heureuse de vous y croiser!

Rendez-vous dans un mois, jour pour jour.

 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2021 2 21 /09 /septembre /2021 04:13

Après deux mois d'absence

et un été plus que morose,

Marmotte a beaucoup de mal à entrouvrir la porte de son Terrier!

C'est en reprenant les visites des blogs et tout particulièrement celui de La Ruche des Quilteuses que j'ai eu envie de reprendre quelques articles.

 

Les quilteuses qui ont eu la chance de se retrouver au Carrefour Européen du Patchwork ont pu admirer l'exposition d'une sélection des Quilts météo réalisés en 2020.

Katell, à l'initiative de ce projet,

nous en reparlera prochainement sans doute.

Imaginait-elle en lançant cette idée combien cette année serait particulière?

Les personnes qui visitent régulièrement mon Terrier se souviennent peut-être de mon implication dans ce challenge. Vous pouvez retrouver quelques articles qui en parlent ici, ou encore .

Voici le montage des blocs de l'hiver qui prouve combien celui-ci a été doux.

Voici le montage des blocs de l'hiver qui prouve combien celui-ci a été doux.

Les blocs du printemps avec l'apparition de journées déjà bien ensoleillées.

Les blocs du printemps avec l'apparition de journées déjà bien ensoleillées.

Les blocs de l'été avec beaucoup de soleil mais néanmoins une seule journée à plus de 38° et une majorité de nuits "fraîches".

Les blocs de l'été avec beaucoup de soleil mais néanmoins une seule journée à plus de 38° et une majorité de nuits "fraîches".

Les blocs de l'automne avec encore de belles journées et l'apparition de nuits un peu plus froides.

Les blocs de l'automne avec encore de belles journées et l'apparition de nuits un peu plus froides.

Malgré tout ce qui a pu se passer au cours de cette année,

j'ai bien suivi le rythme

et terminé tous mes hexagones au 31 décembre.

Le montage final a été réalisé dans les premiers jours de janvier mais le résultat m'a quelque peu déçue.

Quilt météo (5)

Même avec l'ajout de quelques hexagones reprenant la charte des couleurs utilisées, je pense qu'il n'est pas du tout lisible par le public.

Il me faut encore ajouter l'année et trouver l'inspiration pour le quilting.

Il me faut encore ajouter l'année et trouver l'inspiration pour le quilting.

 

Neuf mois ont passé depuis et je n'ai pas trouvé l'envie de m'y remettre.

Cet ouvrage reste pourtant très symbolique. Je suis toutefois ravie d'avoir réussi à aller au bout de mon engagement.

Ses couleurs chaudes me rappelleront que, contrairement à cette année, le printemps a été l'un des plus beaux dont je me souvienne et l'été a été très ensoleillé pour mon plus grand plaisir.

Bien sûr, le confinement est symbolisé par les broderies qui "enferment" de nombreuses semaines mais je n'en garde pas un mauvais souvenir... contrairement à cette année.

 

 

 

 

 

Quilt météo (5)
Partager cet article
Repost0
18 juillet 2021 7 18 /07 /juillet /2021 11:00

En octobre dernier,

j'ai reçu un choc en découvrant les inondations catastrophiques

qui ravageaient les vallées de la Roya et de la Vésubie.

 

Des drames de ce genre, il y en a malheureusement de plus en plus mais la destruction de ces vallées que nous avions découvertes en 2017 lors d'un périple dans la Vallée des Merveilles ne pouvait pas me laisser indifférente.

Image empruntée à Internet

Image empruntée à Internet

Comme souvent dans ces moments-là, les quilteuses se mobilisent pour apporter un soutien souvent plus moral qu'essentiel. Katell en a très vite parlé dans son article intitulé "Octobre noir"... malheureusement le bien nommé!

C'est ainsi qu'en 2020 j'avais cousu des arbres pour l'Australie.

Je ne pouvais donc pas rester inactive mais, seule, que faire?

Mes chères amies, Monique et Nicole, ont vite réagi comme moi. Alors, à trois, peut-être pourrions-nous unir nos talents?

Quel modèle choisir?

C'est Annie, du blog Des Tulipes et des Cœurs, qui m'apporte, bien involontairement sans doute, la réponse.

Elle a trouvé un modèle simple à réaliser à plusieurs.

Elle a fait toutes les démarches auprès de Amy Ellis et Christine Ricks, les créatrices de Curated Quilts, pour obtenir l'autorisation d'utiliser le patron.

Solidarité Alpes-Maritimes

 

Cerise sur le gâteau,

elle a même fait une fiche technique adaptée.

Que demander de plus?

Avec mes deux comparses, nous choisissons de travailler avec nos restes de tissus unis du quilt météo 2020, ce qui donne une base de couleurs identiques à laquelle nous ajouterons quelques tissus personnels.

Solidarité Alpes-Maritimes

Chacune travaille à son rythme avec les bandes qu'elle a et selon son envie. Seule contrainte, les dimensions obligatoires des trois blocs de base: un grand carré, un petit carré (quart du grand) et un rectangle (moitié du grand carré).

Solidarité Alpes-Maritimes
Solidarité Alpes-Maritimes
Solidarité Alpes-Maritimes

Puisque j'ai lancé l'idée, je me propose de recevoir tous les blocs afin de les assembler en complétant éventuellement.

 

Plusieurs essais sont nécessaires avant de trouver le montage final.
Plusieurs essais sont nécessaires avant de trouver le montage final.

Plusieurs essais sont nécessaires avant de trouver le montage final.

Fin novembre, le quilt est assemblé. Il reste à le mettre sur molleton et à le matelasser ce qui nous préoccupe car l'ouvrage est grand.

 

Heureusement, une bonne fée, toujours prête à participer aux œuvres solidaires, nous propose de le quilter sur sa Long Arm. Sans doute avez-vous deviné qu'il s'agit de Patricia de l'Atelier à Jarnac.


 

Je ne peux m'empêcher

de vous raconter une anecdote à ce moment là.

Il s'est écoulé un peu de temps entre le moment où j'ai fini le montage et celui où j'ai envoyé le top à Patricia.

Ce jour là, je me demandais bien ce qu'il m'arrivait: impossible de remettre la main sur mon ouvrage! Ce n'est pourtant pas une bricole qui aurait pu glisser sous une pile de tissus ou autre. Je suis certaine que je ne l'ai pas transporté hors du Terrier. Après quelques heures de recherche et d'angoisse, je finis par essayer de "remonter le cours de l'histoire". Je me souviens avoir pris des photos avant de le plier. J'ai la bonne idée de revoir ces photos. Eureka! Regardez-les bien à votre tour... Le top est posé sur un drap blanc pour le manipuler. Qu'est devenu ce drap? Il est rangé dans son armoire, bien sùr. Et en l'examinant de plus près? il enferme tout simplement notre top en attente de quilting. OUF!

Fin janvier, Patricia me ramène le quilt. C'est elle qui a choisi une jolie doublure assortie, en tissu tout doux ce qui sera parfait pour un dessus-de-lit.

Le quilting est très simple, assez moderne et tout en rondeur pour adoucir toutes nos lignes droites. Il me plaît beaucoup.

Solidarité Alpes-Maritimes
Solidarité Alpes-Maritimes

 

Il ne reste que la bande de finition. Pour conserver le côté un peu moderne, je choisis une bordure invisible à la façon BeeBook.

Au printemps, le quilt est prêt pour rejoindre les Alpes-Maritimes mais les consignes tardent un peu à venir pour la réception.

Solidarité Alpes-Maritimes

Le temps passe et c'est encore Annie qui se démènera pour nous donner l'adresse de la personne à qui l'envoyer.

L'étiquette est confectionnée, au dernier moment, juste imprimée sur coton jet et appliquée au dos.

Solidarité Alpes-Maritimes

Aujourd'hui, j'ai la certitude qu'il est arrivé à bon port. Je peux donc publier cet article même si le quilt ne sera remis à son (sa) destinataire final(e) qu'à la rentrée.

Bien entendu, nous ne sommes pas les seules à avoir participé à cette action. Parmi les blogs que je fréquente souvent, dès janvier, Marypatchwork avait envoyé un quilt et en février, c'est Kristine de la Ruche des Quilteuses qui montrait le sien.

Solidarité Alpes-Maritimes
Solidarité Alpes-Maritimes

Ce même jour, je vous invite à rendre visite à Annie qui vous décrira avec bien plus de détails que moi, ce qu'elle a fait avec ses amies et vous pourrez admirer leurs quilts.

Merci Annie de m'avoir aidée à concrétiser ce projet qui, en plus d'être utile, nous a permis avec Monique et Nicole de travailler sur un même ouvrage.

 

C'est un peu de notre amitié

que nous adressons au (à la) bénéficiaire.
 

 

 

 

 

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rien que moi, moi et les autres, les autres et moi, rien que les autres.

Arnaud Desjardins

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2021 5 02 /07 /juillet /2021 05:40

Vous avez aimé le début de l'aventure de Tanguy

Voici la suite.

La fonction diaporama ne fonctionne pas.

Je vous conseille de cliquer sur les petites photos pour mieux les admirer.

Le 10 juin, Jordan, jeune ornithologue passionné lui aussi, se promène au fond de la carrière, près du plan d'eau.

Né sous une bonne étoile... ou pas (2)

Il découvre un jeune rapace affaibli.

Il a l'excellent réflexe de le porter à l'Arche de Marie, centre de soins situé à Échiré, à une trentaine de kilomètres.

Né sous une bonne étoile... ou pas (2)

Marie Barbancey, encore une passionnée, fait appel à un spécialiste pour s'assurer qu'il s'agit bien d'un faucon pèlerin juvénile, espèce qui ne fréquente qu'exceptionnellement son refuge.

Né sous une bonne étoile... ou pas (2)Né sous une bonne étoile... ou pas (2)Né sous une bonne étoile... ou pas (2)

 

Jean-Marie, notre ami, fait vite le rapprochement entre le lieu de découverte et le lieu d'observation suivi par Marmotton.

C'est alors que commence un nourrissage forcé, des dizaines de poussins déchiquetés par les mains habiles de Marie pour que Tanguy reprenne du poids et se remette à voler pour pouvoir attraper lui-même ses proies.

Grâce aux soins de Marie qui ne compte pas son temps, en moins de 15 jours, l'oiseau passe de 500 g à 620 g. Un premier essai de vol dans une grande volière est concluant.

Né sous une bonne étoile... ou pas (2)Né sous une bonne étoile... ou pas (2)Né sous une bonne étoile... ou pas (2)

La décision est donc prise de le relâcher au plus vite sur son lieu de naissance de façon à ce qu'il s'imprègne le moins possible de l'homme.

Entre temps, Marmotton a repéré la présence des deux adultes, sur leur falaise de prédilection, là où ils se perchent pour surveiller les lieux et attendre leurs proies.

Né sous une bonne étoile... ou pas (2)

La météo étant favorable, ce jeudi soir, 24 juin, avec le concours de Clément Braud chargé de mission au GODS (Groupe ornithologique des Deux-Sèvres), quelques personnes se retrouvent à la carrière du Puits d'Enfer pour vivre ce grand moment.

Né sous une bonne étoile... ou pas (2)Né sous une bonne étoile... ou pas (2)

Jordan est là, tout ému de voir son protégé bien vivant.

Né sous une bonne étoile... ou pas (2)Né sous une bonne étoile... ou pas (2)

Les adultes sont repérés toujours sur la même falaise... sans doute nous ont-ils déjà vus?

Marie et Clément trouvent une plate-forme idéale pour le lâcher. C'est Marie qui est chargée de ce moment important.

 Attraper le faucon dans le carton n'est pas évident, les gants sont de rigueur.  Attraper le faucon dans le carton n'est pas évident, les gants sont de rigueur.

Attraper le faucon dans le carton n'est pas évident, les gants sont de rigueur.

Tanguy se prête volontiers à la pause photo, bien blotti dans les bras protecteurs de Marie.

Né sous une bonne étoile... ou pas (2)Né sous une bonne étoile... ou pas (2)

Et c'est l'envol...

Pour Marie, c'est ce qui compte le plus: redonner sa liberté à l'animal qu'elle a soigné et remis sur pieds.

Faire défiler rapidement les photos pour admirer l'envol.Faire défiler rapidement les photos pour admirer l'envol.
Faire défiler rapidement les photos pour admirer l'envol.Faire défiler rapidement les photos pour admirer l'envol.

Faire défiler rapidement les photos pour admirer l'envol.

Sans hésiter, Tanguy bat des ailes, fend l'air et se dirige vers l'endroit où se trouve le nid qui l'a vu naître, en direction opposée à la falaise où sont perchés les adultes.

Ceux-là ne bougent pas, ne disent rien. Clément nous explique qu'ils ont sans doute reconnu le juvénile, sinon ils auraient crié pour le chasser.

Né sous une bonne étoile... ou pas (2)
Né sous une bonne étoile... ou pas (2)

L'histoire pourrait s'arrêter là... mais non!

Tout le monde a bien sûr envie de connaître la suite de l'aventure...

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le terrier de Marmotte
  • : Patchwork - broderie - décoration - cuisine - nature
  • Contact

Recherche

Catégories