Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 juillet 2021 7 18 /07 /juillet /2021 11:00

En octobre dernier,

j'ai reçu un choc en découvrant les inondations catastrophiques

qui ravageaient les vallées de la Roya et de la Vésubie.

 

Des drames de ce genre, il y en a malheureusement de plus en plus mais la destruction de ces vallées que nous avions découvertes en 2017 lors d'un périple dans la Vallée des Merveilles ne pouvait pas me laisser indifférente.

Image empruntée à Internet

Image empruntée à Internet

Comme souvent dans ces moments-là, les quilteuses se mobilisent pour apporter un soutien souvent plus moral qu'essentiel. Katell en a très vite parlé dans son article intitulé "Octobre noir"... malheureusement le bien nommé!

C'est ainsi qu'en 2020 j'avais cousu des arbres pour l'Australie.

Je ne pouvais donc pas rester inactive mais, seule, que faire?

Mes chères amies, Monique et Nicole, ont vite réagi comme moi. Alors, à trois, peut-être pourrions-nous unir nos talents?

Quel modèle choisir?

C'est Annie, du blog Des Tulipes et des Cœurs, qui m'apporte, bien involontairement sans doute, la réponse.

Elle a trouvé un modèle simple à réaliser à plusieurs.

Elle a fait toutes les démarches auprès de Amy Ellis et Christine Ricks, les créatrices de Curated Quilts, pour obtenir l'autorisation d'utiliser le patron.

Solidarité Alpes-Maritimes

 

Cerise sur le gâteau,

elle a même fait une fiche technique adaptée.

Que demander de plus?

Avec mes deux comparses, nous choisissons de travailler avec nos restes de tissus unis du quilt météo 2020, ce qui donne une base de couleurs identiques à laquelle nous ajouterons quelques tissus personnels.

Solidarité Alpes-Maritimes

Chacune travaille à son rythme avec les bandes qu'elle a et selon son envie. Seule contrainte, les dimensions obligatoires des trois blocs de base: un grand carré, un petit carré (quart du grand) et un rectangle (moitié du grand carré).

Solidarité Alpes-Maritimes
Solidarité Alpes-Maritimes
Solidarité Alpes-Maritimes

Puisque j'ai lancé l'idée, je me propose de recevoir tous les blocs afin de les assembler en complétant éventuellement.

 

Plusieurs essais sont nécessaires avant de trouver le montage final.
Plusieurs essais sont nécessaires avant de trouver le montage final.

Plusieurs essais sont nécessaires avant de trouver le montage final.

Fin novembre, le quilt est assemblé. Il reste à le mettre sur molleton et à le matelasser ce qui nous préoccupe car l'ouvrage est grand.

 

Heureusement, une bonne fée, toujours prête à participer aux œuvres solidaires, nous propose de le quilter sur sa Long Arm. Sans doute avez-vous deviné qu'il s'agit de Patricia de l'Atelier à Jarnac.


 

Je ne peux m'empêcher

de vous raconter une anecdote à ce moment là.

Il s'est écoulé un peu de temps entre le moment où j'ai fini le montage et celui où j'ai envoyé le top à Patricia.

Ce jour là, je me demandais bien ce qu'il m'arrivait: impossible de remettre la main sur mon ouvrage! Ce n'est pourtant pas une bricole qui aurait pu glisser sous une pile de tissus ou autre. Je suis certaine que je ne l'ai pas transporté hors du Terrier. Après quelques heures de recherche et d'angoisse, je finis par essayer de "remonter le cours de l'histoire". Je me souviens avoir pris des photos avant de le plier. J'ai la bonne idée de revoir ces photos. Eureka! Regardez-les bien à votre tour... Le top est posé sur un drap blanc pour le manipuler. Qu'est devenu ce drap? Il est rangé dans son armoire, bien sùr. Et en l'examinant de plus près? il enferme tout simplement notre top en attente de quilting. OUF!

Fin janvier, Patricia me ramène le quilt. C'est elle qui a choisi une jolie doublure assortie, en tissu tout doux ce qui sera parfait pour un dessus-de-lit.

Le quilting est très simple, assez moderne et tout en rondeur pour adoucir toutes nos lignes droites. Il me plaît beaucoup.

Solidarité Alpes-Maritimes
Solidarité Alpes-Maritimes

 

Il ne reste que la bande de finition. Pour conserver le côté un peu moderne, je choisis une bordure invisible à la façon BeeBook.

Au printemps, le quilt est prêt pour rejoindre les Alpes-Maritimes mais les consignes tardent un peu à venir pour la réception.

Solidarité Alpes-Maritimes

Le temps passe et c'est encore Annie qui se démènera pour nous donner l'adresse de la personne à qui l'envoyer.

L'étiquette est confectionnée, au dernier moment, juste imprimée sur coton jet et appliquée au dos.

Solidarité Alpes-Maritimes

Aujourd'hui, j'ai la certitude qu'il est arrivé à bon port. Je peux donc publier cet article même si le quilt ne sera remis à son (sa) destinataire final(e) qu'à la rentrée.

Bien entendu, nous ne sommes pas les seules à avoir participé à cette action. Parmi les blogs que je fréquente souvent, dès janvier, Marypatchwork avait envoyé un quilt et en février, c'est Kristine de la Ruche des Quilteuses qui montrait le sien.

Solidarité Alpes-Maritimes
Solidarité Alpes-Maritimes

Ce même jour, je vous invite à rendre visite à Annie qui vous décrira avec bien plus de détails que moi, ce qu'elle a fait avec ses amies et vous pourrez admirer leurs quilts.

Merci Annie de m'avoir aidée à concrétiser ce projet qui, en plus d'être utile, nous a permis avec Monique et Nicole de travailler sur un même ouvrage.

 

C'est un peu de notre amitié

que nous adressons au (à la) bénéficiaire.
 

 

 

 

 

 




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rien que moi, moi et les autres, les autres et moi, rien que les autres.

Arnaud Desjardins

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2020 3 09 /12 /décembre /2020 18:20

Depuis plus d'un mois, pas question d'aller au restaurant.

Mais de nombreux restaurants font le maximum pour venir à nous.

C'est la raison pour laquelle la famille Marmotte a décidé de s'offrir un repas par semaine commandé chez un restaurateur des environs et tout particulièrement à l'Orangerie qui reste, à mon avis, le meilleur en rapport qualité/prix. Je vous en avais déjà parlé ici.
 

 

Par contre, je déplore tous les "déchets" que cela engendre. Je parle bien entendu des contenants. Depuis le début de l'année, les emballages qui commençaient à se faire de moins en moins nombreux reviennent en force. Même si la majorité est biodégradable, ce sont toujours des déchets en trop!
 

Quand solidarité rime avec plaisir
Quand solidarité rime avec plaisir

Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas.

De nombreux artisans, créateurs la plupart du temps, n'ont pas pu se rendre dans un salon cette année. Si vous n'avez pas fini vos achats de Noël, je vous suggère une idée.

Que diriez-vous d'un bijou réalisé avec le plus grand soin par une jeune maman qui a beaucoup de talent et un vrai sens de l'esthétique?

À porter seul, à deux ou trois...
À porter seul, à deux ou trois...
À porter seul, à deux ou trois...

À porter seul, à deux ou trois...

 

JAMaBé fait partie des personnes que j'ai envie de soutenir. Je vous invite à visiter son site, ici.

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2020 3 18 /11 /novembre /2020 05:45

C'est l'ex-charentaise qui vous parle aujourd'hui.

Samedi, j'ai suivi sur France 2 un documentaire très intéressant sur la renaissance de nos célèbres pantoufles et je vous invite à le voir en replay, ici.

Il y a tout juste un an, je relatais avec nostalgie la faillite de la célèbre manufacture Rondinaud.

Voici ma dernière paire de charentaises élégantes et douillettes achetées à ce moment là, à l'Arbre à chaussures, à Saint-Maixent-l'Ecole

 

Touchez pas à la charentaise
Touchez pas à la charentaise

C'était sans compter sur la force de ce symbole charentais

qui, comme le phénix peut renaitre de ses cendres.

C'était sans compter sur la détermination de Olivier Rondinaud,

arrière-petit-fils du créateur de cette célèbre pantoufle.

C'était sans compter sur la motivation de Michel,

ancien commercial de l'entreprise.

C'était sans compter sur la mobilisation des employés

détenant un précieux savoir.


 

Collectionneur de vieilles machines à coudre, nostalgique de cette manufacture dans laquelle il a traîné ses pantoufles lorsqu'il était enfant, convaincu de la nécessité de préserver ce patrimoine charentais, Olivier s'est battu pour ne pas laisser partir ce trésor en Espagne ou ailleurs.

Avec Michel, ils ont su retrouver les fournisseurs locaux prêts à les approvisionner en temps et en heure.

Leur défi est simple: miser sur la qualité du travail artisanal humain, sur le savoir-faire des anciens employés, sur l'utilisation des matières naturelles, sur la transmission et tout simplement sur le "made in France".

Pas question pour eux de viser le productivisme. Faire travailler une quinzaine de personnes pour un nombre limité de pantoufles leur suffit. Les rêves de "grandeur" de l'après-guerre ne sont plus d'actualité.

Cependant, si la qualité de ce "cousu/retourné" n'est plus à démontrer, ces nouveaux chefs d'entreprise ont compris qu'il faut "se mettre au goût du jour".

Si les écossais ou les pieds-de-poule des charentaises ancestrales plaisent toujours, ils savent aussi trouver de nouveaux motifs, de nouvelles couleurs afin de "casser les clichés". Leurs produits sont adaptés à chaque tranche d'âge et à tous les goûts.

Touchez pas à la charentaise
Touchez pas à la charentaise
Touchez pas à la charentaise

Sans vouloir jouer les influenceuses, je vous invite à vous rendre dans une boutique locale qui vend ces nouvelles charentaises, comme par exemple "La pantoufle à Pépère".

Mais, de grâce, ne passez pas par A.....

 

Touchez pas à la charentaise

Souhaitons que cette année,

au pied de chaque sapin,

une charentaise attende le Père Noël.

On dit le patrimoine charentais mais c'est le patrimoine français...
... le béret, le pain et les pantoufles!

Christian

Partager cet article
Repost0
27 mars 2020 5 27 /03 /mars /2020 04:35

Lorsque j’ai envoyé à Tit’Marmotte les premières consignes de points de croix, elle s’est empressée de me répondre :


Tiens, Manouma, moi aussi j’ai préparé du travail pour que tu fasses sur ton canevas !

Tit'Marmotte

Ensemble malgré tout

Je ne m’attendais pas à cela et je n’avais pas de canevas sous la main mais je ne pouvais pas refuser !

C’est alors que m’est venue l’idée de transposer ces carrés en patchwork et puisque je venais de prendre connaissance du challenge "Ensemble malgré tout" de France Patchwork, autant en profiter.

Ce bloc aura d’autant plus de valeur qu’il aura été fait, même involontairement à 4 mains.
Ce bloc aura d’autant plus de valeur qu’il aura été fait, même involontairement à 4 mains.

Ce bloc aura d’autant plus de valeur qu’il aura été fait, même involontairement à 4 mains.

Je n’ai pas tardé à recevoir le verdict de « l’auteur » du dessin :


Oui, c’est bien. C’est très beau.

Tit'Marmotte

Je lui ai expliqué pourquoi j’avais fait ce choix et demandé d’en préparer un autre pour la semaine suivante.

 

J’attends donc la suite.

Partager cet article
Repost0
25 mars 2020 3 25 /03 /mars /2020 09:01

Je ne l'ai pas encore montré mais j'ai participé à ce challenge initié par France Patchwork.

Ce bloc a une histoire que je vous raconterai très prochainement.

Ce bloc a une histoire que je vous raconterai très prochainement.

Après ce vert, couleur de l'espoir, j'avais très envie d'une couleur chaude et j'avais parié sur... le jaune. Mes vœux ont été exhaussés!

Ensemble malgré tout (2)

Pour moi le jaune est symbole de lumière, celle du soleil dont nous avons tellement besoin en ce moment pour réchauffer nos cœurs et illuminer nos journées de confinement.

Ensemble malgré tout (2)
Ensemble malgré tout (2)
Ensemble malgré tout (2)
Ensemble malgré tout (2)
Ensemble malgré tout (2)
Ensemble malgré tout (2)

 

J'aime ce jaune,

couleur des premières fleurs qui sortent après l'hiver.

Partager cet article
Repost0
22 mars 2020 7 22 /03 /mars /2020 10:25

J’ai beaucoup réfléchi à propos de la confection de masques :

  • Généreuse initiative
  • Quel usage ?
  • Quels matériaux ?
  • Attention danger

Mais après avoir lu l’article de Couture et paillettes écrit par une ingénieure textile et vite relayé par France Patchwork, j’ai pris la décision de m’y mettre.

 

 

 

 

Activité du moment

Le seul problème que je rencontre c’est le manque d’élastique…

mais je crois avoir la solution!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le terrier de Marmotte
  • : Patchwork - broderie - décoration - cuisine - nature
  • Contact

Recherche

Catégories