Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 mars 2022 3 30 /03 /mars /2022 09:42

Avez-vous remarqué dernièrement

comme les poules ont plaisir à sortir?

 

 

Chez Tit'Marmotte, c'est tout un poulailler qui prend l'air.

Une poule sur un mur... qui picotait du pain dur...

Une poule sur un mur... qui picotait du pain dur...

Chez Jeune Marmotte n°2, j'ai croisé un coq tout fier de montrer sa belle crête rouge et son plumage coloré.

Sauve qui poule... Poitou

 

 

Plusieurs poussins, à peine sortis de l’œuf, battent déjà des ailes pour conquérir le monde.

 

Souvenir des Gidorchoise

Souvenir des Gidorchoise

Dans le Terrier, c'est une cocotte qui pose de façon altière.

 

Sauve qui poule... Poitou

Une poule en Log cabin a pris place sur une tablette.

 

Sauve qui poule... Poitou

Toutes ces volailles sont heureuses car elles peuvent rejoindre un magnifique poulailler.

 

Souvenir des Gidorchoise

Souvenir des Gidorchoise

Tout près du Terrier, nous avons la chance de côtoyer un bel élevage de volailles en liberté.

Sauve qui poule... Poitou

Quel plaisir de voir ces volatiles au plumage brillant, courir dans les prairies, grimper aux arbres, picorer le sol riche à la recherche d'une nourriture saine.

Sauve qui poule... Poitou
Sauve qui poule... Poitou

Nous savons que nous pouvons acheter directement à la ferme, un poulet ou une pintade en toute quiétude.

Ils ont été élevés entre 105 et 140 jours avant d'être abattus dans de bonnes conditions.

La qualité de leur chair ne laisse aucun doute.

Mais il se pourrait que cela ne dure pas.

Cet élevage est menacé comme de nombreux autres.

En cause: la grippe aviaire.

Sauve qui poule... Poitou

Ces oies sauvages ou ces grues

que nous avons plaisir à admirer lors de leur migration

seraient-elles à l'origine de ce fléau?

Sauve qui poule... Poitou
Sauve qui poule... Poitou

Ne faudrait-il pas plutôt se poser la question de ces élevages intensifs où les volatiles sont entassés par milliers?

Même dans ceux qui sont appelés "plein-air", très peu de volailles profitent de l'extérieur.

Sauve qui poule... Poitou
Sauve qui poule... Poitou
Sauve qui poule... Poitou

Peut-être connaissez-vous ce livre?

Sauve qui poule, c'est aussi le nom d'une association qui s'est constituée pour défendre le droit des élevages en plein air.

Sauve qui poule... Poitou

Si, comme Marmotte, vous avez envie de continuer à manger de temps en temps un excellent poulet ou une pintade, je vous invite à signer la pétition, ici.

Sauve qui poule... Poitou

Merci pour ces paysans éleveurs

fiers de leur métier et amoureux de leurs volailles.

Merci surtout pour tous ces poulets, canards, pintades...

dont le sort paraît bien incertain!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Soyons reconnaissants aux personnes qui nous donnent du bonheur; elles sont les charmants jardiniers par qui nos âmes sont fleuries.

Marcel Proust

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2022 2 04 /01 /janvier /2022 05:33

Tout d'abord, je tiens à remercier toutes les personnes qui ont laissé un commentaire à mes derniers articles car je n'ai pas pris le temps de le faire individuellement.

Tit'Marmotte était tout particulièrement ravie

de recevoir de nombreux compliments pour ses ouvrages.

 

Aujourd'hui, je reviens aux plaisirs de la table ou comment passer une excellente soirée de Saint-Sylvestre en tête à tête et surtout en restant chez soi.

Lorsque Mr Marmotte a appris que notre restaurant préféré dont j'ai déjà beaucoup parlé (l'Orangerie de Soudan) proposait des réveillons à emporter, il a de suite passé commande.

Je vais vous faire saliver...

Une jolie table

Une jolie table

Bûche salée "queue de langousrine, pétoncle, haddock fumé et mousseline de poisson pour l'un.

Bûche salée "queue de langousrine, pétoncle, haddock fumé et mousseline de poisson pour l'un.

Poêlée de St-Jacques rôties, onctueux de cabillaud, sauce citron et succédané de caviar pour l'autre.

Poêlée de St-Jacques rôties, onctueux de cabillaud, sauce citron et succédané de caviar pour l'autre.

Médaillon de volaille farci aux pleurotes et châtaignes, sauce crémeuse et pommes de terre au jus de viande pour l'un.

Médaillon de volaille farci aux pleurotes et châtaignes, sauce crémeuse et pommes de terre au jus de viande pour l'un.

Suprême de chapon parfumé au romarin, courgette garnie d'une mousse de pistache, jus corsé et pomme darphin pour l'autre.

Suprême de chapon parfumé au romarin, courgette garnie d'une mousse de pistache, jus corsé et pomme darphin pour l'autre.

Dôme de mousse passion et mangue poêlée, biscuit dacquoise amande et réduction exotique pour l'un.

Dôme de mousse passion et mangue poêlée, biscuit dacquoise amande et réduction exotique pour l'un.

Gourmandise de ganache chocolat noir et mousse lactée sur un financier d'épices douces pour l'autre.

Gourmandise de ganache chocolat noir et mousse lactée sur un financier d'épices douces pour l'autre.

Tout était excellent mais comme toujours, les desserts sont des merveilles et particulièrement le dessert au chocolat.

Difficile de l'entamer, tellement il était beau et ensuite ce n'était qu'un mélange de textures: une mousse aérienne, une ganache onctueuse avec deux petits palets croquants au centre... une véritable gourmandise!

L'art le plus noble est celui de rendre heureux.

P.T. Barnum (entrepreneur de spectacles américain)

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2021 2 30 /11 /novembre /2021 05:19

Vous avez apprécié la découverte de la lacto-fermentation.

Je vais essayer de transmettre ce que j'ai compris.

 

Contrairement à mes habitudes, cet article est très long mais j'aimerais que vous le lisiez jusqu'au bout.

Je tiens à remercier Marie-Claire Frédéric qui me fait confiance en me permettant de publier cet article et en m'autorisant à utiliser quelques-unes de ses photos.

J'ai pris connaissance de l'autre blog de Marie-Claire Ni cru ni cuit pour me documenter un peu à propos de cette technique toute nouvelle pour moi.

Timidement, j'ai commencé par tester la fermentation peut-être la plus connue, la choucroute.

J'ai également essayé les betteraves puis les carottes suries à l'orange.

Mes premiers bocaux.

Mes premiers bocaux.

Nous avons dégusté les betteraves comme des crudités pour agrémenter des salades composées. Quant aux carottes, j'ai suivi la recette des Joues de porc mijotées aux carottes suries à l'orange... un vrai délice !

Photo empruntée au blog Ni cru ni cuit

Photo empruntée au blog Ni cru ni cuit

J'aurais aimé participer à un stage proposé par Marie-Claire

mais un déplacement à Paris en ce moment n'est pas à l'ordre du jour.

Convaincue par tous ces avantages, tant au point de vue pratique que bénéfique pour la santé, cette année j'ai testé davantage de légumes : céleri, chou rouge, chou-fleur, navet, radis noir, etc.

 

Quelques-unes des conserves de cette année.

Quelques-unes des conserves de cette année.

Outre l'aspect esthétique,

j'apprécie le côté pratique, beaucoup plus rapide

et sans utiliser l'énergie.

Les étagères de mon armoire à conserves changent d'aspect...
Les étagères de mon armoire à conserves changent d'aspect...
Les étagères de mon armoire à conserves changent d'aspect...

Les étagères de mon armoire à conserves changent d'aspect...

Le matériel est réduit au minimum : un bon couteau, une râpe ou une mandoline et des bocaux en verre. Quant aux ingrédients, ils se limitent au sel marin le plus naturel possible et une bonne eau de source.

Marmotte et la lacto-fermentation (2)

Marie-Claire Frédéric donne d'excellents conseils dans son blog mais elle a aussi publié plusieurs livres dans lesquels elle rappelle l'origine de cette méthode ancestrale.

Son livre de base sans doute... que je vais commander au Pèe-Noël.

Son livre de base sans doute... que je vais commander au Pèe-Noël.

La fermentation est utilisée depuis la nuit des temps et a sauvé de la famine de nombreuses populations.

Les chasseurs-cueilleurs du Paléothique faisaient déjà de la fermentation sans le savoir. En effet, ils conservaient de la nourriture dans des fosses ou dans des outres faites avec l'estomac d'un animal.

N'oublions pas que le réfrigérateur n'existe que depuis peu de temps et pourtant il fallait bien conserver les produits du jardin pendant toute l'année.

Elle présente très bien tous les bienfaits de cette méthode au point de vue santé.

Alors que nous avons tendance à vivre dans un monde aseptisé, nous avons oublié que microbes et bactéries sont indispensables à la vie.

 

Nous avons oublié que sans les micro-organismes (les microbes, autrement dit), nous ne serions pas en vie, que sans eux toute vie tout disparaîtrait, et que c'est en les côtoyant (et en les ingurgitant)tous autant qu'ils sont que se forme notre système immunitaire.

Je vous invite à lire cet article de Marie-Claire qu'elle aurait pu intituler, comme elle le dit elle-même: Le Salers de la peur. Il démontre tout à fait l'absurdité de certains « principes de précaution » si à la mode aujourd'hui.

 

Encore une photo empruntée au blog de Marie-Claire

Encore une photo empruntée au blog de Marie-Claire

Sans virus, l'Homme ne serait pas apparu sur Terre !

À l'heure où l'un d'eux perturbe grandement nos habitudes de vie, nous avons quelque peu oublié comment nous protéger simplement en renforçant nos défenses immunitaires.

Ces bocaux ne vous font-ils pas envie? (photo empruntée à Marie-Claire)

Ces bocaux ne vous font-ils pas envie? (photo empruntée à Marie-Claire)

 

La lacto-fermentation serait-elle un atout dans cette lutte ?

Ce processus permet le développement des probiotiques si utiles pour notre flore intestinale.

Je viens de m'offrir le dernier livre de Marie-Claire Frédéric.

Le parcourir m'a permis de mieux comprendre le processus de la fermentation et les règles à respecter pour sa réussite.

Marmotte et la lacto-fermentation (2)

 

Que se passe-t-il lors de la lacto-fermentation ?

Les légumes entassés dans les bocaux sont recouverts de bactéries, levures ou moisissures. Au contact du peu d'oxygène présent dans le bocal, ces micro-organismes, bons ou mauvais, vont se multiplier. Une fois l'oxygène consommé, ils vont secréter des enzymes qui transforment la matière des légumes en provoquant des réactions chimiques favorables à la conservation.Il n'est pas rare d'entendre des sifflements dus au gaz carbonique qui chasse l'air. C'est surtout la formation de l'acide lactique qui, par son acidité, va tuer tous les micro-organismes néfastes.

Dans ce livre, Marie-Claire explique aussi comment procéder

mais surtout comment utiliser ces conserves d'un autre genre

et c'est tout à fait ce que je recherche !

Suri de carottes à l'orange et choucroute de poireaux.
Suri de carottes à l'orange et choucroute de poireaux.

Suri de carottes à l'orange et choucroute de poireaux.

 

 

Si vous voulez en savoir davantage, je vous invite à consulter les blogs cités dans ces deux articles. Vous pouvez également acheter un ou plusieurs des livres publiés par Marie-Claire. Mais mon conseil le plus évident, si vous le pouvez, osez pousser la porte du restaurant Suri.

L'un de ces gestes vous réjouira mais aidera aussi Marie-Claire et son équipe à poursuivre leur tâche. La situation actuelle met en péril les restaurants et en particulier celui-ci.

 

Imaginez-vous le nombre d'heures passées

à préparer tous ces ingrédients puis à les cuisiner et à les servir?

Imaginez-vous le nombre d'heures passées

à concocter un article pour un blog sans publicité et très pédagogique?

Imaginez-vous le nombre d'heures passées

à répondre aux questions des lecteurs?

Imaginez-vous le nombre d'heures passées

à transmettre gracieusement son savoir?

Imaginez-vous le nombre d'heures passées

à faire de belles photos pour mettre en valeur ces aliments?

Imaginez-vous le nombre d'heures passées

à rédiger un, voire plusieurs livres?

 

Depuis des années, Marie-Claire Frédéric ne compte plus son temps. Elle donne généreusement ses conseils. Avec l'équipe du restaurant, elle met un point d'honneur à satisfaire ses convives. Mais aujourd'hui elle est à la veille de tout arrêter faute de moyens. Pour éviter d'en arriver là, elle s'est résolue à demander de l'aide par l'intermédiaire d'une cagnotte en ligne. Quelque 700 donateurs se sont déjà mobilisés. Il ne reste plus qu'une quinzaine de jours avant l'échéance fatale.

 

 

L'équipe du restaurant Suri

L'équipe du restaurant Suri

Si vous le pouvez, à votre tour, faites un petit geste.

Je vous en remercie d'avance.

Clic!

On n'est jamais aussi heureux que dans le bonheur qu'on donne. Donner, c'est recevoir.

Abbé Pierre

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2021 1 29 /11 /novembre /2021 09:02

Marmotte n'abandonne pas le patch pour se mettre à la cuisine

mais c'est une autre de ses passions

souvent partagée par les quilteuses.

Aujourd'hui, je dédie plus particulièrement cet article à mon amie diététicienne et avec qui j'ai eu le privilège, en 2019, de tester un restaurant d'un tout autre genre : Suri, rue Réaumur (près de la Bourse) à Paris.

Marmotte et la lacto-fermentation

J'avais découvert cette adresse en parcourant le premier blog de sa propriétaire Du miel et du sel.

Le nom « suri » est synonyme de lacto-fermenté. C'est le participe passé du verbe surir (devenir aigre suite à une fermentation). On le retrouve dans les harengs saurs.

 

Coïncidence, Marie-Claire Frédéric, journaliste culinaire, est originaire de Ménigoute (pays du Fifo dont je parle souvent) mais je n'avais jamais eu l'occasion de la rencontrer.

En lisant avec attention ses recettes et surtout ses conseils avisés, j'ai découvert la lacto-fermentation mais, comme beaucoup, le terme « lacto » me faisait fuir alors que j'ai appris depuis qu'il n'est nullement question de lait mais de l'acide lactique.

On nomme ainsi cette fermentation parce que la substance principale produite par les micro-organismes est l'acide lactique. Or, cet acide la été observé la première fois dans du lait par le chimiste suédois Karl Wilhelm Scheele au XIIIe siècle, d'où son nom.

Le terme « fermentation » n'est pas plus engageant. Et pourtant, qui n'a jamais mangé d'aliments fermentés ?

Pain, yaourts, fromages, charcuterie, vin, bière, choucroute, cornichons, vinaigre, café, thé et même le chocolat sont des aliments fermentés, même si le processus n'est pas toujours identique.

Alors, comment un restaurant peut-il offrir en majorité ce genre de plats ?

Notre cuisine est basée sur les aliments et les boissons naturellement fermentés. Nous utilisons des techniques ancestrales qui donnent une multitude de saveurs à nos plats. La fermentation est aussi réputée pour rehausser les qualités nutritionnelles des aliments.

Nos entrées, plats, desserts, sont cuisinés sur place avec des produits frais, bio et au maximum en circuit court. Venez aussi goûter nos boissons maison sans alcool : kéfir de fruit ou de lait, kombucha…

La curiosité fut la plus forte et, de passage dans le quartier du Marais à l'heure de la pause déjeuner, nous avons osé franchir la porte et commander une assiette dégustation.

Photo empruntée au site du Suri

Photo empruntée au site du Suri

Ce fut une révélation ; des produits goûteux qui se savourent avec plaisir et qui se digèrent très bien. La diététicienne a été convaincue du bienfait de ces préparations et m'a amenée à imaginer un nouveau mode de conservation de tous les légumes bio que me livre mon jardinier préféré de la façon la plus naturelle, la moins énergivore et surtout la plus sûre.

 

Si vous voulez en savoir davantage sur cette méthode,

je vous donne rendez-vous demain.


 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2021 1 22 /11 /novembre /2021 04:32

Hier, je vous parlais de nos escapades gourmandes...

mais Marmotte a aussi beaucoup de plaisir à cuisiner elle-même.

Là encore, je vais me répéter, ce sont très souvent les recettes de Cooking Julia qui m'inspirent.

Dernièrement, je cherchais à cuisiner du poisson, ce qui n'est pas ce que je préfère et dans la liste des ingrédients de base de Julia il n'y a que cabillaud et saumon. Je choisis donc le premier et je fais défiler les recettes dans lequel il est utilisé. Toujours curieuse de découvrir de nouvelles saveurs, je suis vite attirée par l'une d'elles: Cabillaud aux carottes, sauce chermoula.

Que peut-il se cacher dans cette sauce au nom un peu « exotique » ?

Ce qui me plaît chez Julia, c'est qu'elle explique toujours où et comment elle a trouvé cette recette et les provenances de certains ingrédients ou certaines préparations, comme ici, la sauce chermoula d'origine algérienne, ce que j'ignorais totalement.

La chermoula est une marinade très utilisée au Maghreb, surtout pour le poisson. Il en existe de nombreuses variantes selon les pays et les régions. Ail, paprika, cumin, huile d'olive, coriandre, jus de citron, persil font partie des ingrédients qui peuvent entrer dans sa composition. Ici associée à la tomate et aux carottes, elle est délicieuse et parfume très agréablement le poisson.

Cooking Julia

Vérification faite, je possède tous les ingrédients nécessaires.

Il suffit de s'y mettre.

Les petits plats dans les grands (2)
Les petits plats dans les grands (2)

C'est alors que me vient une idée qui pourrait paraître saugrenue mais j'aime bien tenter des expériences. Je reste sur cette idée de plat « exotique » et je décide d'y ajouter un autre légume juste récolté.

Les petits plats dans les grands (2)

Je vous laisse deviner quelle est cette touche originale.

 

Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as.

Proverbe zen

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2021 7 21 /11 /novembre /2021 06:50

Début octobre,

nous avons eu l'opportunité de pouvoir aller au restaurant.

Notre choix a été très vite fait : l'Orangerie à Soudan, bien entendu. Nous ne connaissons pas meilleur rapport qualité / prix dans les environs. J'en ai déjà parlé ici.

Les petits plats dans les grands

Ces derniers temps, nous avons parfois profité de leur service « plats à emporter » pour les soutenir tout en nous faisant plaisir mais se faire servir dans des assiettes bien présentées donne une autre dimension au repas.

Dès l'accueil, quelle bonne surprise de voir enfin le sourire de notre hôtesse... sans masque !

Quel plaisir d'écouter le menu et de pouvoir échanger avec les serveurs... sans masques.

Comme d'habitude, le repas a ravi nos yeux autant que nos papilles.

Les petits plats dans les grands
Les petits plats dans les grands
Les petits plats dans les grands
Les petits plats dans les grands
Les petits plats dans les grands
Les petits plats dans les grands

La déco des tables a attiré mon attention : de saison et « faite maison » par les enfants du couple restaurateur.

Les petits plats dans les grands

Cette expérience nous a donné envie de nous y retrouver une 2e fois, en fin de mois afin de profiter pleinement d'une soirée entre ami(e)s sans avoir à se lever de table pour faire le service.

Je crois qu'elles en gardent un bon souvenir !

Il ne faut pas de tout pour faire un monde. Il faut du bonheur et c'est tout.

Paul Eluard

Partager cet article
Repost0
19 avril 2021 1 19 /04 /avril /2021 11:54

Une longue balade

pour aller voir la construction des éoliennes

près du Terrier de Marmotte.

Journal de vacances (jours 6 et 7)
Journal de vacances (jours 6 et 7)

 

C'est l'occasion d'observer la nature au printemps.

 

Première photo du papillon Aurore.

Première photo du papillon Aurore.

De belles orchidées Orchis mâles.

De belles orchidées Orchis mâles.

Faire un bouquet avec 3 sortes de primevères

Faire un bouquet avec 3 sortes de primevères

De magnifiques têtards aux formes bizarres.
De magnifiques têtards aux formes bizarres.

De magnifiques têtards aux formes bizarres.

Reconnaître les arbres qui commencent à avoir des feuilles.

 

Le chêne et ses fleurs.
Le chêne et ses fleurs.

Le chêne et ses fleurs.

Le frêne et ses fleurs.
Le frêne et ses fleurs.

Le frêne et ses fleurs.

Le charme.

Le charme.

Après la balade, un peu de couture.

Un nouveau défi demandé par la maîtresse: mesurer la table de la cuisine. On peut aussi mesurer un rectangle de tissu et construire un rectangle dont la largeur est la moitié de la longueur.

 

 

Journal de vacances (jours 6 et 7)

Ce rectangle sera utilisé pour fabriquer un pouf pour Jeanne.

Journal de vacances (jours 6 et 7)
Journal de vacances (jours 6 et 7)
Plier le rectangle en 2 et coudre 2 côtés sur l'envers.
Plier le rectangle en 2 et coudre 2 côtés sur l'envers.

Plier le rectangle en 2 et coudre 2 côtés sur l'envers.

Ouvrir et former un berlingot avant de coudre le 3e côté en laissant une ouverture pour le retourner et remplir de bourre.

Ouvrir et former un berlingot avant de coudre le 3e côté en laissant une ouverture pour le retourner et remplir de bourre.

Dimanche, Marmotton a fait des hamburgers.

Savez-vous ce que Tit'Marmotte fera demain?

 

Journal de vacances (jours 6 et 7)

Savez-vous ce que Tit'Marmotte fera demain?

Celui qui est maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde.

Bouddha

Partager cet article
Repost0
17 avril 2021 6 17 /04 /avril /2021 10:41

Papou Marmotte a commandé le déjeuner au restaurant L'Orangerie.

 

 

Journal de vacances (jour 5)

Il faut préparer une jolie table.

C'est l'occasion de remplir un autre défi demandé par la maîtresse.

C'est l'occasion de remplir un autre défi demandé par la maîtresse.

Nous sommes 4 à table mais il n'y a que 2 dessous-de-verre.

 

Vite, il faut en fabriquer 2 autres.
Vite, il faut en fabriquer 2 autres.
Vite, il faut en fabriquer 2 autres.

Vite, il faut en fabriquer 2 autres.

Après ce délicieux repas, nous reprenons le patchwork.

Choisir de jolis fils assortis aux couleurs des tissus.

Choisir de jolis fils assortis aux couleurs des tissus.

Coudre sur chaque rond pour fixer les 3 épaisseurs.

Coudre sur chaque rond pour fixer les 3 épaisseurs.

Faire un "bourdon" tout autour pour bien entourer l'ouvrage.

Faire un "bourdon" tout autour pour bien entourer l'ouvrage.

 

Que pensez-vous de mon premier quilt?

Devinez-vous comment je vais l'appeler?

Partager cet article
Repost0
4 avril 2021 7 04 /04 /avril /2021 05:30

Pas de nouvelles décorations cette année.

Vous pouvez éventuellement retrouver ma création de l'an dernier ici.

 

 

 

Cette année, je veux simplement partager avec mes visiteurs, ces belles fleurs de magnolia que nous avons eu le privilège d'admirer chez nos amis, la semaine dernière.

Joyeuses Pâques
Joyeuses Pâques
Joyeuses Pâques
Joyeuses Pâques
Joyeuses Pâques

Je voulais également vous donner la réponse à ma question de l'article du 1er avril:

Quel rapport voyez-vous avec les deux photos suivantes?

Joyeuses Pâques
Joyeuses Pâques

Bien entendu, nous ne mangeons pas les papillons mais, comme l'ont deviné Claude et Andrée, il s'agit bien de la plante sur laquelle se pose ce papillon.

L'aurore (Anthocharis cardamines) est un lépidoptère qui arrive lorsque fleurit la cardamine sur laquelle il pond ses œufs.

Je n'ai jamais réussi à le photographier!

La cardamine pousse régulièrement sur les prés humides du Terrier et comme les tontes sont de plus en plus espacées, elle se multiplie bien ces dernières années.

Joyeuses Pâques

Elle fait pourtant partie de ces adventices que certains considèrent comme "mauvaises herbes"... mais pas chez nous!

Elle pousse dans les terrains humides et côtoie parfois la fritillaire.

Joyeuses Pâques

 

Au lieu de la tondre, voire de la détruire... bien au contraire, nous guettons les premières fleurs qui se mêlent aux pâquerettes et aux primevères pour donner un peu de couleur aux salades. En les ajoutant aux carottes, pousses d'ortie, fleurs de pissenlits, on obtient un délicieux gratin.

Joyeuses Pâques

 

J'ai découvert cette recette

dans un livre de Annie-Jeanne & Bernard Bertrand

"Saveurs printanières de fleurs sauvages".

 

Joyeuses Pâques

Bon dimanche pascal à tous les visiteurs du Terrier!

Partager cet article
Repost0
1 avril 2021 4 01 /04 /avril /2021 09:37

Marmotte n'a pas de poisson à vous présenter en ce 1er avril

si ce n'est le souvenir d'une Journée de l'Amitié

organisée par la toute nouvelle délégation charentaise de France Patchwork

à Montmoreau, en 2005...

c'était hier!

 

Tous les ans, ce petit panneau revient éclairer l'un de mes murs.

Tous les ans, ce petit panneau revient éclairer l'un de mes murs.

 

Je vous invite à visiter les blogs de Scrap à Puy et Verveine & lin pour profiter du Festival du Poisson Farceur organisé par Esperluette. Vous y trouverez toutes sortes de belles idées.

 

Je profite de ce message pour vous poser une question

qui n'a rien à voir avec le poisson.

Quel rapport voyez-vous avec les deux photos suivantes?

Un indice: nous ne mangeons pas les papillons!
Un indice: nous ne mangeons pas les papillons!

Un indice: nous ne mangeons pas les papillons!

Si la musique nourrit l'amour, alors jouez!

William Shakespeare

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le terrier de Marmotte
  • : Patchwork - broderie - décoration - cuisine - nature
  • Contact

Recherche

Catégories