Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mai 2020 4 14 /05 /mai /2020 05:59

J'ai encore pris du retard

pour montrer l'avancement de mes derniers blocs

du challenge France Patchwork "Ensemble malgré tout".

 

 

Je vous ai déjà raconté l'histoire des blocs vert, jaune, bleu, rouge, violet et turquoise.

 

 

Ensemble malgré tout (orange et rose)
Ensemble malgré tout (orange et rose)
Ensemble malgré tout (orange et rose)
Ensemble malgré tout (orange et rose)
Ensemble malgré tout (orange et rose)
Ensemble malgré tout (orange et rose)

Dès l'annonce de la couleur orange,

Tit'Marmotte m'a envoyé un nouveau dessin.

Ensemble malgré tout (orange et rose)

Comme pour les autres blocs, j'ai cherché mes tissus et je me suis vite rendue compte que je n'allais pas les trouver dans les boîtes tradi. Heureusement, je commence à avoir quelques tissus style Kaffe Fassett et surtout de beaux japonais.

Le montage a été très vite réalisé et je l'ai montré à sa créatrice.

Ensemble malgré tout (orange et rose)

Mais ce n'est pas dans ce sens que je le voulais!

Tit'Marmotte

Qu'à cela ne tienne, je le retourne.

Ensemble malgré tout (orange et rose)

Oui, mais la grenouille a une drôle de position!

Tit'Marmotte

La Demoiselle commence à savoir ce qu'elle veut.

Pas question de la décevoir... il suffit de découdre la grenouille pour la remettre dans le bon sens.

Ensemble malgré tout (orange et rose)

Et enfin, la couleur tant attendue par Tit'Marmotte

est arrivée pour cette dernière semaine:

ROSE.

Elle avait du cogiter son projet depuis longtemps car en le recevant j'ai été éberluée. J'ai tout de suite reconnu son animal fétiche du moment: la licorne... mais pas que...

Ensemble malgré tout (orange et rose)

La majestueuse licorne rose avec une princesse sur son dos.

Tit'Marmotte

À mon tour de relever le défi. Heureusement, les tissus roses ne manquent pas. Ce fut l'occasion de retrouver mes tout premiers achats pour le patchwork, en particulier ceux qui ont été utilisés pour mon premier grand ouvrage: un sampler pour les 18 ans de celle qui est aujourd'hui la maman de Tit'Marmotte mais aussi tous ceux que j'ai achetés à la naissance de celle-ci.

Il a fallu que je cogite pour reproduire au plus juste la couronne de la princesse et les sabots de la licorne...

Il a fallu que je cogite pour reproduire au plus juste la couronne de la princesse et les sabots de la licorne...

Vous pouvez retrouver toutes les photos (plus de 3000 à ce jour) de ce challenge, ici, et voir quelques réalisations intéressantes chez La Tulipe, chez La Ruche des quilteuses ou encore chez Crazy patch.

Voulez-vous savoir ce que vont devenir mes huit petits panneaux?

 

 

Ensemble malgré tout (orange et rose)
Partager cet article
Repost0
12 mai 2020 2 12 /05 /mai /2020 06:52

Dans la famille Marmotte, je demande la fille...

 

Je vous ai déjà parlé de Jeune Marmotte n°2, ici, ici ou encore et

car je lui ai transmis

LE virus,

le BON virus...

mon VIRUS,

celui du PATCH!

Transmission de savoir (encore)
Transmission de savoir (encore)

Je suis loin de vous avoir montré

tout ce qu'elle a réalisé depuis une dizaine d'années.

Elle s'est également investie dans la délégation France Patchwork Charente lorsque je l'ai quittée mais depuis qu'elle a retrouvé un emploi, le patchwork est un peu à l'arrêt.

Il a fallu cette période de temps libre obligatoire pour qu'elle ait le plaisir de reprendre ses aiguilles et ses tissus.

Il faut dire que le Père-Noël avait eu une excellente intuition en lui offrant un lot de batiks et le livre Patchwork moderne de Alice Kreyder.

Transmission de savoir (encore)

Tout de suite, elle avait imaginé confectionner un tapis de yoga mais n'en avait jamais trouvé le temps.

Transmission de savoir (encore)

Au secours, Marmotte... j'ai peur de faire des bêtises!

Il est vrai que seule, sans personne à qui demander conseil, cela peut devenir un peu stressant.

Qu'à cela ne tienne, grâce au téléphone, aux photos, aux messages électroniques, à la vidéo, on peut trouver une solution. C'est ainsi que je me suis mise à la guider car il fallait tout recalculer. Comme elle n'a pas de règle en inch, il fallait reprendre les centimètres.

 

Première étape, elle a tenu à me montrer la disposition des tissuss. Son choix est parfait... et c'est le sien!

 

Transmission de savoir (encore)
Transmission de savoir (encore)

 

Deuxième étape: les étoiles intermédiaires. Je lui ai conseillé de faire un essai d'abord avec un autre tissu pour vérifier les réglages et "se faire la main".

Transmission de savoir (encore)
Transmission de savoir (encore)

 

Troisième étape, voici venu le temps de l'assemblage. Là encore un essai s'impose avant de coudre à la chaîne.

 

Transmission de savoir (encore)
Transmission de savoir (encore)
Transmission de savoir (encore)
Transmission de savoir (encore)
Transmission de savoir (encore)

Avec ou sans bande autour?

Transmission de savoir (encore)

 

Quatrième étape: le sandwich. Le tissu de doublure n'était pas prévu dans le lot initial. Il a donc fallu piocher dans les réserves... moins importantes que les miennes. Heureusement un tissu jaune avait la taille idéale.

Transmission de savoir (encore)

 

Dernière étape: le quilting. Il faut trouver une idée simple et éviter le quilting sur les épaisseurs de coutures. Je crois que nous avons trouvé.

Transmission de savoir (encore)
Transmission de savoir (encore)
Transmission de savoir (encore)

 

J'allais oublier le principal: l'étiquette. Si c'est moi qui ai trouvé l'idée de l'étoile reprenant le motif du top, c'est Émilie qui a choisi le titre!

Les adeptes de yoga comprendront

Transmission de savoir (encore)

Défi relevé puisque le tapis de yoga est terminé depuis samedi

Transmission de savoir (encore)
Transmission de savoir (encore)

 

 

mais les cours ne reprendront certainement pas de si tôt.

En attendant, Jeune Marmotte pourra l'utiliser chez elle!

Partager cet article
Repost0
29 avril 2020 3 29 /04 /avril /2020 16:10

Si la panne de mon ordinateur m'a beaucoup perturbée, je n'ai pas renoncé pour autant à poursuivre ma participation au challenge FP "Ensemble malgré tout".

Chaque mercredi, Tit'Marmotte m'a adressé un nouveau dessin.

 

Tout d'abord le bleu avec un commentaire de sa part:

Tout d'abord le bleu avec un commentaire de sa part:

Sauras-tu reconnaître l'animal ou plutôt l'insecte?

Tit'Marmotte

Je ne sais pas si vous avez trouvé? mais moi, je devine un papillon... et à mon tour de jouer avec mes carrés de tissus.

 

Ensemble malgré tout

Après le bleu, vient le rouge

Ensemble malgré tout

Je trouve le dessin un peu simpliste. Je lui donne donc un peu plus d'envergure, je change son orientation et j'ai la joie de découvrir une belle figure au montage. Il est tout petit mais me plaît beaucoup!

Ensemble malgré tout


 

Arrive maintenant l'annonce du violet.

 

Une église... selon Tit'Marmotte

Une église... selon Tit'Marmotte

Si tu veux, tu ne le fais pas!

Tit'Marmotte sait très bien que je n'aime pas cette couleur. Ce fut l'une des premières couleurs qu'elle a reconnue et qui est vite devenue sa couleur préférée, contrairement à moi et elle s'en souvient.

C'est l'occasion de lui expliquer qu'on ne fait pas toujours des choses qui nous plaisent vraiment mais lorsqu'on s'engage dans un projet, on va jusqu'au bout... et pour ma part, il faut que je me force à travailler cette couleur. D'abord trouver des tissus, ce n'est pas évident: il y aura toutes les nuances du bleu au mauve et le fond sera presque rose. Je compense le manque de symétrie qui me gêne un peu par une "symétrie désordonnée" des tissus.

 

Ensemble malgré tout

Nous essayons de deviner à l'avance quelle sera la prochaine couleur. Tit'Marmotte attend avec impatience le rose. Mais non, il faudra encore patienter puisque c'est le turquoise qui a été choisi.

 

Une flèche... pourquoi pas

Une flèche... pourquoi pas

J'aime beaucoup cette couleur mais je n'ai pas énormément de tissus. Ils seront donc employés plusieurs fois. Le tissu de fond est vite trouvé: un beau turquoise acheté il y a plus de 30 ans pour un projet de tapis d'éveil sur le thème de l'eau... qui n'a jamais vu le jour... il faut dire qu'à cette époque, je ne connaissais pas le patch. Quoi qu'il en soit, je vais en utiliser les dernières miettes, pour mon plus grand plaisir.

 

Ensemble malgré tout

 

Ce matin, une nouvelle couleur vient d'arriver: orange.

J'en connais une qui va être contente...

et maintenant j'attends le dessin de Tit'Marmotte pour m'y mettre.

Partager cet article
Repost0
25 avril 2020 6 25 /04 /avril /2020 07:35

Comme je l'ai déjà raconté ici, depuis le début du confinement, Marmotte passe presque chaque jour un moment en visioconférence avec Tit'Marmotte.

Après plusieurs "leçons" de point de croix il a fallu varier les occupations... d'autant que le canevas est déjà bien rempli.

Depuis cette photo, un oeuf de Pâques est venu combler l'espace vide;

Depuis cette photo, un oeuf de Pâques est venu combler l'espace vide;

 

Toujours à l'affût de nouvelles histoires, j'étais certaine de lui faire plaisir en racontant celle de la tourterelle.

J'ai suivi l'exemple du "travail" envoyé par la maîtresse: un adulte raconte une histoire, l'enfant dessine et raconte à son tour ce qu'il a compris pendant que l'adulte transcrit ses paroles et lui demande de les relire.

Je vous laisse donc imaginer Marmotte dans son Terrier et Tit'Marmotte à l'autre bout de la France, reliées par Meet Jitsi. Tit'Marmotte écoute religieusement l'histoire de la tourterelle de Do puis prend ses crayons et m'envoie ses dessins.

Histoire de tourterelles (suite)
Histoire de tourterelles (suite)
Histoire de tourterelles (suite)

 

A son tour, elle raconte "son" histoire pendant que je l'écris pour la lui renvoyer et lui faire relire.

C'est l'histoire des oiseaux qui vont chercher à manger pour leurs petits.

Leur maman se met près des œufs et ensuite le père revient et ne voit plus la maman.

Dès qu'il voit une petite queue grise, il se précipite. Il parle plusieurs fois pour dire à sa femme de revenir dans le nid. Mais elle ne revient pas. Elle le suit et va un peu plus haut que le nid.

Ensuite, elle regarde le soleil et prend une fleur pour donner à une vache qui passait par là.

Le lendemain, on ne voit plus le nid parce que l'arbre est en feuilles avec quelques petites fleurs. Par terre, un champ de coquelicots a disparu complètement.

La maman redescend de l'arbre et fait coucou au papa qui passait dans l'herbe.

Ensuite, le papa revient avec un ver de terre dans le bec. Dès qu'il voit la femme il lui donne la moitié. Le papa va chercher un autre ver de terre mais il n'y en a plus. Comment faire ? Il est bien triste !

La femme, à son tour, va en chercher pour les petits qui vont naître bientôt.

 

Une histoire réinventée à la façon Tit'Marmotte!

Histoire de tourterelles (suite)
Partager cet article
Repost0
24 avril 2020 5 24 /04 /avril /2020 06:32

Depuis quelques années, la famille Marmotte est adhérente du Groupe Ornithologique des Deux-Sèvres (GODS). Cette association, partenaire du FIFO, a pour emblème le lirou nom local du loriot

Ce bel oiseau très discret, au chant mélodieux, se cache dans les haies autour de notre Terrier (photo empruntée au net)

Ce bel oiseau très discret, au chant mélodieux, se cache dans les haies autour de notre Terrier (photo empruntée au net)

 

Outre diverses activités, nous recevons chaque semaine une publication informatique, le duvet, pour nous informer et en ce moment pour entretenir des contacts.

C'est ainsi que récemment, Laurence a joint au Duvet une histoire écrite par Do, une adhérente. J'ai trouvé son récit très imagé, poétique et humoristique. Je lui ai demandé la permission de vous en faire part.

Voici une petite histoire pour vous distraire, j'espère, une petite histoire de chez nous.

C'est une histoire vraie, avec quelques interprétations libres que je vous laisse le soin de repérer (ou pas).

Je laisserai aussi aux parents le soin de savoir s'ils veulent la conter à leurs enfants de moins de 10 ans !

Histoire de tourterelles

Cela a commencé il y a environ deux semaines.

Notre bébé tourterelle, né dans le chêne de notre jardin l'an passé, devenu grand garçon, nous a présenté l'élue de son cœur : une jolie tourterelle gris très clair, avec des plumes blanches.

Malgré ses quelques plumes en moins à la queue, il avait séduit la plus jolie du village...

Et voici nos deux tourtereaux qui filent le parfait amour, sans fausse pudeur aucune.

Un nid est construit en haut du saule, qui n'a pourtant que peu de branches et de feuilles pour abriter l'installation. Tellement peu, d'ailleurs, que nous sommes témoins de l'évolution des travaux dans tous les détails : quelques brindilles, légers branchages et hop ! le tour est joué. Ah ! Nous sommes loin de la délicatesse des nids de chardonnerets ou de pinsons...

Quelques jours après, Madame est confortablement (hum !) installée, consciencieuse et concentrée, tandis que Monsieur, très fier, chante (!) tout à côté, bien en vue sur le toit. Quel bonheur !

Hélas ! Ce bonheur est de courte durée.

Le lendemain matin, le nid est vide : Madame a disparu ! Notre pauvre garçon, désespéré, vole du frêne au chêne, du chêne au tilleul, du tilleul au toit… il se perche à côté du nid, saute dans le saule qui ne dévoile pas son mystère. Il cherche sa bien-aimée, il ne faut pas s'y tromper…

J'ai personnellement interrogé Athéna la chevêche sur cette étrange disparition mais elle m'a juré craché pelote qu'elle n'y était pour rien.

J'ai personnellement interrogé Athéna la chevêche sur cette étrange disparition mais elle m'a juré craché pelote qu'elle n'y était pour rien.

Quelques heures plus tard, le revoilà dans le nid. Mais, mais, et oui ! il est… accompagné !

Non, détrompez-vous : pas de la petite blanche, son bel amour, mais d'une matrone aussi imposante que lui !

Visiblement, elle visite l'appartement !

Qu'en a-t-elle pensé ? Nous ne le saurons jamais. Car à cet instant, son mari jaloux est arrivé, poursuivant le couple adultère de ses cris retentissants. La bataille est rude. Entre poursuivants et poursuivis, on ne sait plus qui est qui… Le jardin et les alentours en sont témoins !

Le soir venu, nous avons enfin revu notre grand garçon… seul. Il avait, de toute évidence, perdu la lutte dans ce combat !

Histoire de tourterelles

Le pauvre esseulé finit par s'éloigner...

Le matin suivant, nous n'avons pas entrevu le malheureux.

Il est arrivé vers midi avec une nouvelle conquête, grise, toute fine, et qui, comme lui, a quelques plumes en moins à la queue ! Il lui a fait visiter le nid et visiblement, elle a été conquise (il faut dire qu'en deux jours les feuilles du saule ont bien poussé !).

Depuis, ils sont inséparables.

Je suppose que, comme moi, vous leur souhaitez tout le bonheur du monde.

Histoire de tourterelles

Voilà. Mon histoire s'arrête là ! J'espère vous avoir un peu amusés…

Histoire de tourterelles

Pour Marmotte, l'histoire ne s'arrête pas là.

Si vous voulez en savoir davantage, rendez-vous demain.

Partager cet article
Repost0
21 avril 2020 2 21 /04 /avril /2020 11:34

La semaine dernière, mon ordinateur a rendu l'âme... Je savais pourtant qu'il était vulnérable: trop vieux, en surpoids et sans doute trop sollicité en ce moment mais je n'ai pas su le protéger. Pour moi, c'est une véritable catastrophe d'autant que, pas très sérieuse je l'avoue, je n'avais pas fait de sauvegarde depuis le début de l'année. J'ignore si, et quand, je vais pouvoir récupérer mes données.

J'avais préparé un bel article avec des tableaux et plusieurs photos, que je ne retrouve pas, pour présenter mon quilt météo du premier trimestre. J'ai la mauvaise habitude de préparer mes articles à l'avance et de les enregistrer sur le disque dur et non dans l'espace Overblog… je pense que j'ai tort.

 

 

Quilt météo (3)

Cet article sera un peu plus light que prévu!

Voici donc, le montage des trois premiers mois de l'année.

J'ai respecté le montage prévu: chaque carré, représentant une semaine, est monté sur la pointe. Je voulais compléter avec un tissu symbolisant l'hiver pour en faire un rectangle et faire un rectangle pour chaque saison. Mais, confinement oblige, pas question d'aller acheter le tissu manquant. 

Quilt météo (3)

Finalement, cela me donne une autre idée: assembler les 4 saisons en un seul panneau.

 

Quilt météo (3)

Revenons sur les carrés du mois de mars. Nul besoin d'expliquer que les deux dernières semaines n'ont pas été tout à fait semblables aux précédentes. Je ne voulais pas donner trop d'importance à ce méchant virus mais je ne pouvais pas non plus ne pas le représenter sur mon quilt.

 

 

J'ai donc pris le parti de symboliser notre confinement par une broderie au point de couchure, avec des moulinés rouge et blanc qui me font penser à de la rubalise.

J'ai donc pris le parti de symboliser notre confinement par une broderie au point de couchure, avec des moulinés rouge et blanc qui me font penser à de la rubalise.

Sans doute vous souvenez-vous que je travaille avec les mêmes tissus que mon amie Nicole. Après ces trois premiers mois, nous pouvons comparer les températures de nos régions, moi dans l'Ouest, à 100 km de l'Océan Atlantique et elle, en Alsace/Vosges. Nicole ne fait qu'un carré par semaine (température mini pour le fond et maxi pour l'appliqué) mais elle mène de front une station à 150 m d'altitude et l'autre à 400 m.

 

 

Même si les températures minimales n'ont pas été très basses cet hiver, on distingue nettement une différence entre nos 2 régions.
Même si les températures minimales n'ont pas été très basses cet hiver, on distingue nettement une différence entre nos 2 régions.

Même si les températures minimales n'ont pas été très basses cet hiver, on distingue nettement une différence entre nos 2 régions.

Danielle (une de mes co-équipières du quilt de BeeBook) m'a également confié la photo de son quilt météo réalisé en Corrèze.

Un peu plus difficile de comparer puisque les tissus sont différents. 

Admirez les détails qu'elle y a ajoutés: des paillettes pour les jours de pluie et le début du confinement, bien sûr.

Admirez les détails qu'elle y a ajoutés: des paillettes pour les jours de pluie et le début du confinement, bien sûr.

Mon clivia a bien voulu fleurir pour la 2e année consécutive après plus de 10 ans d'abstinence.

Mon clivia a bien voulu fleurir pour la 2e année consécutive après plus de 10 ans d'abstinence.

Partager cet article
Repost0
5 avril 2020 7 05 /04 /avril /2020 17:30

Pour ne pas faillir à cette tradition charentaise du jour des Rameaux...

Gourmandise

Avez-vous reconnu la célèbre cornuelle, spécialité de Villebois-Lavalette?

Je vous en déjà parlé ici.

Si cela vous tente, je vous offre ma recette.

Vous ne trouverez pas le moule adéquat... mais vous pouvez tout à fait découper un simple triangle (percé d'un rond bien entendu), le goût n'en sera pas altéré pour autant.

Partager cet article
Repost0
29 mars 2020 7 29 /03 /mars /2020 10:43

Aussitôt l'annonce de la couleur jaune pour le challenge "Ensemble malgré tout", Tit'Marmotte m'a envoyé un nouveau dessin avec sa consigne:

Manouma, tu peux le faire plus grand.

Tit'Marmotte

Après le vert, voici le jaune

Qu'à cela ne tienne! Je reporte son dessin sur EQ5, j'en fais 4 blocs que je dispose en carré. Je les tourne dans un sens, dans l'autre et j'obtiens de nouveaux dessins intéressants.

L'interprétation n'est pas toujours celle que j'attends de la part de Mr Marmotte.
L'interprétation n'est pas toujours celle que j'attends de la part de Mr Marmotte.
L'interprétation n'est pas toujours celle que j'attends de la part de Mr Marmotte.

L'interprétation n'est pas toujours celle que j'attends de la part de Mr Marmotte.

Néanmoins, ma préférence va vers ce dernier qui symbolise, à mon avis, 2 personnes qui se tiennent par la main "Ensemble malgré tout".

Après le vert, voici le jaune

Et voici mon bloc jaune.

Après le vert, voici le jaune

Ce challenge reçoit une belle adhésion. Vous pouvez retrouver les photos des blocs créés ici.

Partager cet article
Repost0
27 mars 2020 5 27 /03 /mars /2020 04:35

Lorsque j’ai envoyé à Tit’Marmotte les premières consignes de points de croix, elle s’est empressée de me répondre :


Tiens, Manouma, moi aussi j’ai préparé du travail pour que tu fasses sur ton canevas !

Tit'Marmotte

Ensemble malgré tout

Je ne m’attendais pas à cela et je n’avais pas de canevas sous la main mais je ne pouvais pas refuser !

C’est alors que m’est venue l’idée de transposer ces carrés en patchwork et puisque je venais de prendre connaissance du challenge "Ensemble malgré tout" de France Patchwork, autant en profiter.

Ce bloc aura d’autant plus de valeur qu’il aura été fait, même involontairement à 4 mains.
Ce bloc aura d’autant plus de valeur qu’il aura été fait, même involontairement à 4 mains.

Ce bloc aura d’autant plus de valeur qu’il aura été fait, même involontairement à 4 mains.

Je n’ai pas tardé à recevoir le verdict de « l’auteur » du dessin :


Oui, c’est bien. C’est très beau.

Tit'Marmotte

Je lui ai expliqué pourquoi j’avais fait ce choix et demandé d’en préparer un autre pour la semaine suivante.

 

J’attends donc la suite.

Partager cet article
Repost0
12 mars 2020 4 12 /03 /mars /2020 15:43

Déjà presque la mi-mars

et je n'ai pas pris le temps de montrer

mes blocs du quilt météo de février...

Quilt météo (2)

Pas beaucoup de changement avec le mois de janvier.

Je vous invite à visiter les blogs de La Ruche des quilteuses et Des Tulipes et des Coeurs pour voir d'autres interprétations.

Quilt météo (2)

 

Si j'avais trouvé une idée pour indiquer les jours de pluie,

ces 4 nouvelles semaines seraient très chargées!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le terrier de Marmotte
  • : Patchwork - broderie - décoration - cuisine - nature
  • Contact

Recherche

Catégories