Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2020 6 17 /10 /octobre /2020 09:06

Oui, vous avez bien lu.

J'ai osé mettre cette citation au passé.

A contrecœur!

 

Il y a tout juste trois semaines, je vous faisais part de mon rêve qui allait devenir réalité à la fin du mois.

Mais depuis, le méchant virus est toujours là et les autorités préfectorales ont décidé de tout arrêter pour cette année.

I had a dream

Imaginez la déception des organisateurs qui avaient déjà préparé les installations, des exposants qui se faisaient une joie de pouvoir enfin faire un salon, des bénévoles volontaires qui ne vivront pas ce moment convivial cette année.

 

 

Mais ce n'est que partie remise comme vous pouvez le lire sur le site du FIFO.

Clic sur la photo pour lire le texte

Clic sur la photo pour lire le texte

Béatrice m'a déjà donné l'assurance

de mettre ce rendez-vous

au programme de ses expositions, en 2021.

I had a dream
Partager cet article
Repost0
2 octobre 2020 5 02 /10 /octobre /2020 05:17

Le mois d'octobre est arrivé sans crier gare

et je m'aperçois que je n'ai pas donné de nouvelles

de mon quilt météo depuis un certain temps avril.

Contrairement à ce que vous pourriez imaginer et malgré toutes les difficultés rencontrées au cours de cette année si particulière, j'ai bien tenu le rythme et réalisé mon bloc chaque semaine.

Revenons au 1er trimestre qui est, grosso modo, celui de l'hiver (du 29 décembre 2019 au 28 mars 2020).

Sur le montage des 13 premières semaines, on distingue nettement une dominante qui passe du jaune en janvier (7 à 11°) au orange en février/mars (12 à 16°), pour les températures maxima et une dominante verte (-1 à +1°) pour les températures minima. On remarque également un seul carré bleu, c'est-à-dire des températures négatives et déjà un hexagone rouge, donc une journée avec plus de 20°, fin mars.

Quilt météo (4)

Ayant retrouvé les données de mon ancien ordinateur, je peux enfin montrer les tableaux comparatifs sur lesquels on peut faire les mêmes remarques sauf pour les températures minima qui apparaissent légèrement plus fraîches.

Quilt météo (4)
Voici le montage des 13 semaines du printemps (du 29 mars au 27 juin).

Voici le montage des 13 semaines du printemps (du 29 mars au 27 juin).

Dès le mois d'avril, c'est la couleur rouge qui domine pour les températures maxima (22 à 26°). Tout le monde se souvient de ces belles journées printanières qui nous ont permis de mieux vivre l'enfermement qui nous était imposé.

Comme je l'avais expliqué ici, cette période est représentée par un discret entourage brodé en rouge et blanc afin de ne pas donner plus d'importance qu'il ne faut à cet événement qui pourtant a bien perturbé nos activités.

Quilt météo (4)

Quant aux températures minima, elles sont déjà douces puisque c'est le jaune qui domine (7 à 11°) avec une nuit froide (-2°) début avril et une journée très chaude fin juin (33°).

Observations confirmées par le tableau

Observations confirmées par le tableau

Et voici le montage des 13 semaines de l'été (du 28 juin au 26 septembre).

Quilt météo (4)

Cette fois c'est le bordeaux qui domine (27 à 31°), bien entendu, pour les températures maxima. Bizarrement, avec mon choix d'un seul carré pour les températures minima, c'est le jaune qui domine sur le montage alors que sur les tableaux on voit davantage une dominante orange (12 à 16°). En août, quelques jours entre 30 et 36° avec une journée à 40° représentée par un hexagone indigo.

 

Le tableau montre là aussi quelques différences d'interprétation.

Le tableau montre là aussi quelques différences d'interprétation.

Le jour où j'ai posé les 2 premiers trimestres,

j'ai été toute surprise de visionner la moitié de l'année.

Une évidence bien entendu...

 

Quilt météo (4)

Et aujourd'hui, ce sont les 3/4 de l'année qui sont pré-assemblés!

Quilt météo (4)
Partager cet article
Repost0
27 septembre 2020 7 27 /09 /septembre /2020 05:51

J'ose faire mienne cette phrase célèbre de Martin Luther King,

non pas pour revendiquer la liberté de certaines catégories de personnes...

quoi que...

d'autres le font bien mieux que moi

mais pour une certaine égalité dans un domaine qui me passionne.

Je parle souvent de notre rendez-vous, tous les ans, au Festival international du film ornithologique de Ménigoute (79) – le FIFO.

Sauf imprévu de dernière minute, la 36e édition aura lieu, cette année, du 27 octobre au 1er novembre, dans exactement un mois, dans le respect des règles sanitaires, comme vous pouvez le lire dans l'infolettre de septembre du FIFO.

 

I have a dream.

Outre les projections de films animaliers qui sont l'essence même de ce festival tout naturel, le festival off, les conférences, les sorties et autres rencontres, un forum regroupe les différentes associations et le salon d'art animalier présente les œuvres de différents artistes naturalistes.

 

Depuis plus de 15 ans que nous fréquentons de plus en plus assidûment ces lieux, je n'ai rencontré dans ce salon d'art animalier que des peintres, photographes ou sculpteurs. Chaque année, je me dis qu'un(e) artiste textile y aurait tout à fait sa place. J'en ai parlé plusieurs fois aux responsables qui m'approuvaient mais jamais personne n'est venu « combler ce vide ».

Photos du salon d'art animalier, empruntées au site du FIFO avec l'aimable autorisation des organisateurs que je remercie.
Photos du salon d'art animalier, empruntées au site du FIFO avec l'aimable autorisation des organisateurs que je remercie.
Photos du salon d'art animalier, empruntées au site du FIFO avec l'aimable autorisation des organisateurs que je remercie.
Photos du salon d'art animalier, empruntées au site du FIFO avec l'aimable autorisation des organisateurs que je remercie.

Photos du salon d'art animalier, empruntées au site du FIFO avec l'aimable autorisation des organisateurs que je remercie.

Quelques jours seulement après la clôture de l'édition 2019, à la lecture d'un article de Katell, j'ai eu un déclic en voyant la photo d'une œuvre de Béatrice Bueche.

Toucan

Toucan

Je venais de découvrir l'artiste textile idéale

pour exposer aux côtés des plus grands peintres, photographes ou sculpteurs naturalistes.

 

Entrer en contact avec Béatrice me fut très facile, lui proposer de venir à Ménigoute n'a pas été beaucoup plus difficile. Il restait à convaincre Marie-Christine Brouard, organisatrice du salon mais avec son ouverture d'esprit ce fut chose faite en peu de temps.

Mi décembre, je me gargarisais de ma phrase culte

« I have a dream » !

C'était sans compter bien entendu avec ce qui allait perturber le monde entier dans les mois qui suivirent.

 

Peu importe, grâce à la détermination de Dominique Brouard, son président, et son entourage, il semble bien que cet événement si important pour le monde naturaliste pourra avoir lieu "contre vents et marées" avec la venue de Béatrice comme vous avez pu le lire dans l'agenda des Nouvelles de septembre.

I have a dream.

Je vous donne rendez-vous demain pour vous parler de Béatrice.

 

 

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2020 4 17 /09 /septembre /2020 05:45

Marmotte n'est pas toujours à la chasse aux papillons.

Il lui arrive aussi de broder

ou de se retrouver avec quelques amies pour partager sa passion du patch.

 

Début juillet, Hélène et Brigitte ont voulu tester une technique facile de patch machine. J'ai aussitôt pensé à l'une de mes favorites: le Nine patch fantôme.

Nine patch fantôme
Nine patch fantôme
Nine patch fantôme

A la fin de la journée, chacune avait déjà réalisé un certain nombre de blocs et elles étaient ravies de cette découverte.

Chacune ses couleurs
Chacune ses couleurs

Chacune ses couleurs

Mais avec les occupations estivales les blocs sont restés au placard quelques temps.

Brigitte a ressorti les siens et a terminé ses 2 sets de table en les quiltant et les bordant d'un faux biais assorti.

Nine patch fantôme
Nine patch fantôme

Quant à Hélène, qui n'a jamais quilté, elle a préféré jouer la sécurité en utilisant ses blocs pour faire un sac.

Encore fallait-il ajouter des anses et des poches intérieures.

 Excellente idée car le résultat est tout à fait à la hauteur de ce qu'elle espérait.
 Excellente idée car le résultat est tout à fait à la hauteur de ce qu'elle espérait.
 Excellente idée car le résultat est tout à fait à la hauteur de ce qu'elle espérait.

Excellente idée car le résultat est tout à fait à la hauteur de ce qu'elle espérait.

Bravo mes amies!

Partager cet article
Repost0
29 juin 2020 1 29 /06 /juin /2020 08:53

Ce petit message

pour savoir si vous avez reçu la notification

pour mon article sur le Jardin des papillons?

 

J'ai bien l'impression que mes notifications n'arrivent pas toujours ou alors en double. Je vous demande de m'en excuser... je ne maîtrise pas forcément les rouages de over-blog.

Je profite de ces quelques lignes pour remercier les fidèles visiteurs(ses) de mon Terrier, ce que je ne prends pas souvent le temps de le faire.

Depuis plus de 8 ans, j'ai publié 591 articles plus ou moins régulièrement. J'ai eu des périodes de doute; j'ai voulu arrêter ou créer un 2e blog pour séparer mes passions: patchwork et nature mais finalement vous m'avez encouragée à poursuivre dans cette voie.

A ce jour, 129 287 personnes sont abonnées à mon infolettre. Je ne demande qu'à en accueillir de nouvelles... j'attends le(la) 200e abonné(e) très prochainement.

Un article de Verveine et Lin m'a fait beaucoup réfléchir.

Je suis totalement en accord avec ce qu'elle dit.

Je vous invite donc à lire Pourquoi bloguer encore en 2020?

Si vous partagez ces propos et si vous appréciez ce que vous lisez ici, je vous donne rendez-vous à nouveau dans ce Terrier.

Le jardin des papillons (bis)
Partager cet article
Repost0
10 juin 2020 3 10 /06 /juin /2020 06:12

En visitant le blog Des tulipes et des coeurs

je me suis encore mise à rêver "réversible"!

 

Annie est une spécialiste, elle aussi, de cette technique.
Bizarrement, c'est lors du challenge "Ensemble malgré tout" que je m'en suis aperçue. Je voulais connaître sa poule turquoise inspirée en partie par ma cocotte de Pâques.

Réversible (3)
Réversible (3)

 

En parcourant l'article, j'ai découvert le magnifique quilt dont elle utilisait les restes. Je suis vraiment très admirative de cet ouvrage.

Réversible (3)
Réversible (3)

La nuit suivante, je n'ai pas pu m'empêcher de concocter (en rêve seulement!) un nouveau dessus-de-lit pour remplacer Pansy park qui nous suit déjà depuis bientôt 20 ans.

  • utiliser un ouvrage oublié
  • rechercher les tissus qui pourraient le mettre en valeur
  • confectionner une 2e face totalement différente
  • et changer de décor.

Voilà de quoi nourrir un nouveau projet!

 

Réversible (3)

Pour revenir au blog Des tulipes et des cœurs, je n'étais pas au bout de mes surprises.

Dans ses derniers articles, ici et ,  Annie nous présente son dernier ouvrage en cours: Le quilt de Julia, réversible lui aussi. Ce sont vraiment deux quilts en un seul, deux faces tellement différentes.

Je ne doute pas que le quilting va encore le magnifier en réunissant dos et devant.

 

Réversible (3)
Réversible (3)

De fil en aiguille ou d'article en article, j'ai découvert également Le quilt de Lou... une histoire extraordinaire, si bien racontée et un quilt tout aussi extraordinaire.

Réversible (3)
Réversible (3)

 

De quoi rêver encore et surtout de quoi s'inspirer.

S'inspirer uniquement car de tels ouvrages sont uniques,

doivent rester uniques

et surtout ne pas être copiés tels quels.

Partager cet article
Repost0
9 juin 2020 2 09 /06 /juin /2020 08:09

J'ai toujours aimé mettre de belles doublures au dos de mes quilts.

Réversible (2)
Réversible (2)
Réversible (2)
Réversible (2)

Il n'est pas toujours facile de trouver un joli tissu assorti ou les restes ne sont pas suffisants mais parfois il suffit d'assembler plusieurs restes pour obtenir un résultat satisfaisant. C'est ce que je pratique souvent avec de petits ouvrages comme pour "Carrés ment triangles".

L'art d'utiliser les restes...
L'art d'utiliser les restes...

L'art d'utiliser les restes...

À l'automne dernier, vous avez suivi "Ma sylvothérapie".

Ce quilt est devenu réversible, c'est-à-dire deux quilts en un seul, grâce à son dos composé des restes assemblés en un véritable sapin de Noël.

 

 

 

Réversible (2)
Réversible (2)

Vous souvenez-vous de "Simply Woven"?

Il est réversible lui aussi: il m'arrive souvent d'utiliser le dos comme une nouvelle nappe.

Réversible (2)
Réversible (2)

Souvenir beaucoup plus ancien... le Dashing réalisé avec Sylvie et Jeune Marmotte n°1. Depuis l'été 2018, ces trois quilts ont plus ou moins dormi.

Réversible (2)

Le quilting sur Long Arm de "À six pat", celui de Jeune Marmotte, a fait l'objet d'un cadeau pour Noël.

Réversible (2)

 

Quant au mien, il a vraiment dormi jusqu'à ce début d'année 2020. Depuis longtemps, je savais que je voulais faire un autre ouvrage avec les blocs non utilisés. Le dessin du bloc intermédiaire était prêt depuis longtemps mais il fallait choisir le tissu. J'ai fini par trouver un uni jaune et le résultat me plaît assez.

Réversible (2)

Et là, une idée... en espérant qu'elle ne soit pas trop saugrenue... pourquoi ne pas en faire un seul quilt réversible?

Seul bémol, les dimensions ne sont pas identiques. Il suffit d'ajouter quelques bandes à l'un et de poser l'autre sur la pointe avec des triangles.

Réversible (2)
Réversible (2)


Encore un nouvel ouvrage à quilter mais comment?

Nouvelle idée qui me simplifierait la tâche: le faire quilter sur Long Arm par Patricia de l'Atelier de Jarnac.

Je devais lui porter fin mars... mais un méchant virus en a décidé autrement!

 

 

Peu importe, j'attendrai bien quelques mois de plus.

Partager cet article
Repost0
8 juin 2020 1 08 /06 /juin /2020 07:44

Certains se demandent si Marmotte fait encore du patch...

 

Née sous le signe de la balance, j'ai toujours beaucoup de difficultés à faire un choix.

Ceci explique peut-être pourquoi l'une de mes techniques préférées en patch est le réversible.

J'ai déjà présenté mon tapis de cartes Printemps/hiver.

Réversible
Réversible
Réversible


Cet article avait donné à l'une de mes visiteuses l'envie d'en faire autant. Je lui avais promis de publier les photos de son ouvrage, j'ai beaucoup tardé... mais les voici... peut-être se reconnaîtra-t-elle?

Elle a tellement aimé la technique qu'elle a fait 2 ouvrages!
Elle a tellement aimé la technique qu'elle a fait 2 ouvrages!
Elle a tellement aimé la technique qu'elle a fait 2 ouvrages!

Elle a tellement aimé la technique qu'elle a fait 2 ouvrages!

En Charente, j'ai été sollicitée à plusieurs reprises pour partager ma méthode.

Réversible
Réversible
Réversible
Réversible
Réversible
Réversible
Réversible
Réversible
Réversible
Réversible
Souvenirs, souvenirs!
Souvenirs, souvenirs!

Souvenirs, souvenirs!

Début 2019, un stage m'avait valu le grand plaisir de retrouver Dany et les quilteuses de Chasseneuil.

Réversible
Réversible
Réversible
Réversible
Réversible
Réversible

Ce qui me plaît dans ces ouvrages, c'est le fait d'avoir deux faces totalement différentes mais c'est aussi le fait que le quilting est réalisé au fur et à mesure.

Même pour une grande pièce, comme le dessus-de-lit que j'ai fait pour le mariage d'une nièce, il n'est pas question d'encombrement au moment du quilting. Le montage "as you go" pour assembler les différents blocs, à l'aide de petites bandes, se fait très bien à la machine avec finition à la main. Verveine & Lin en parlait très bien récemment, elle aussi.

 

Mais le réversible, c'est aussi autre chose.

Si vous voulez en savoir davantage,

rendez-vous demain, même lieu, même heure!

Partager cet article
Repost0
4 juin 2020 4 04 /06 /juin /2020 06:13

Ce n'est un secret pour personne, Marmotte aime cuisiner

et cuisiner simplement

avec les produits de saison et naturels.

 

Cuisiner pour deux, tous les jours, c'est agréable mais cuisiner pour plusieurs c'est encore mieux et c'est sans doute ce qui m'a le plus manqué au cours de ces 2 derniers mois.

 

 

Si j'aime cuisiner c'est aussi grâce à un ustensile qui m'est devenu presque indispensable, le Thermomix de Vorwek et aux recettes adaptées de Cooking Julia. Ce blog est particulièrement pratique pour rechercher une recette.

Marmotte et la cuisine

Voici l'exemple d'un de mes derniers repas.

Je commence par faire le tour du jardin ou je demande à mon jardinier préféré ce qui est à maturité. Actuellement, ce sont les brocolis qui doivent être utilisés.

 

Sur le blog de Cooking Julia, dans la rubrique "Recherche par ingrédient" (en bas à droite), je clique sur "brocoli" et là, je trouve toute une liste de plats qui peuvent me convenir. Bien sûr, il faut tenir compte des autres ingrédients du placard ou du frigo. Cette fois, ma recherche ne sera pas longue car la première recette me convient tout à fait "Duo de poissons au brocoli et crème de coco". Seul bémol, j'ai bien du saumon mais pas de haddock fumé. Ce n'est pas l'élément principal, je vais donc trouver une astuce pour remplacer ce goût fumé, un peu de bonne poitrine fumée coupée en très petits morceaux, provenant de notre producteur local, la ferme de la Croix Marand.
 

 

Photo empruntée à Cooking Julia car j'ai oublié d'en faire une.

Photo empruntée à Cooking Julia car j'ai oublié d'en faire une.

Pour préparer les brocolis,

il faut détacher les petites fleurs et jeter le trognon...

quel dommage!

Pourquoi ne pas l'utiliser pour le transformer en potage?

Pas de recette sur mon blog préféré mais je vais m'inspirer d'autres recettes de velouté que je trouve dans "l'index salé".

Comme je viens de râper des carottes, je n'ai même pas besoin de laver le bol, bien au contraire. J'utilise un petit reste de ces carottes pour compléter mon potage ainsi qu'un oignon et pour le bouillon, l'eau de cuisson des brocolis.

En cette saison, une soupe chaude ne fait pas tellement envie mais si on la transforme en velouté glacé, cela devient une meilleure idée.

Pour la servir, je choisis des petites verrines et j'ajoute quelques noix de cajou (achetées chez Yovo Bio au marché local) pour apporter un peu de croquant et quelques peluches de cerfeuil (du jardin) pour rehausser la couleur et donner un peu de verdure.

 

 

 

Une recette complètement improvisée

qui a eu beaucoup de succès.

Marmotte et la cuisine

J'ai l'entrée et le plat principal, il ne manque plus que le dessert.

 

 

Au jardin, il ne reste pas assez de fraises et cette année notre cerisier, si beau à la floraison, est en train de dépérir... sans doute une conséquence de la canicule de l'été dernier. Pas de fruits frais à utiliser, par contre le congélateur renferme encore beaucoup de cerises de l'an dernier.

Retour chez Cooking Julia, je n'ai même pas besoin de chercher puisque la recette du jour propose le "Clafoutis aux cerises de Guy Savoy".

 

Marmotte et la cuisine

Tout le monde a apprécié ce repas simple

composé de produits de saison les plus naturels possible.

 

Depuis quelque temps, j'ose adapter les recettes en fonction de ce que j'ai sous la main.

Au début du confinement, j'avais repéré une recette, toujours chez Cooking Julia, "Emincé de poulet aux épinards". N'ayant pas d'épinards, je les ai remplacés par des côtes de blettes du congélateur et j'ai utilisé les petits rosés cueillis à l'automne et également congelés.

Marmotte et la cuisine

 

Je crois avoir réussi également une autre adaptation.

Pour Pâques, je voulais malgré tout marquer cette fête

par un repas qui sorte un peu de l'ordinaire.

 

 

Sur le journal local, je découvre une recette offerte par le cuisinier Hervé Lussault à Amboise "Noix de Saint-Jacques, poireaux et combawa". 

 

Marmotte et la cuisine

J'ai encore quelques noix de Saint-Jacques au congélateur qui ne demandent qu'à être cuisinées ainsi qu'un combawa rapporté de La Réunion.

Par contre le poireau me manque, comment le remplacer? Je me souviens d'une association St-Jacques/endives qui m'avait bien plu et il me reste justement quelques endives... je me lance!


 

Le résultat est vraiment à la hauteur de mes espérances.
Le résultat est vraiment à la hauteur de mes espérances.

Le résultat est vraiment à la hauteur de mes espérances.

Le plus délicat, c'est la sauce qui n'est autre qu'un beurre blanc. Pour être sûre de la réussir, je fais confiance à mon robot préféré. Je trouve la recette sur le livre de base "A table avec Thermomix".

Marmotte et la cuisine

Quel dessert après ce délicieux plat?

 

 

C'est Mr Marmotte qui s'en charge. C'est lui qui est chargé de l'achat du pain chez "La Soudanaise".

Julien Robert, le jeune boulanger que nous avons découvert récemment, mérite que l'on s'intéresse aux différents produits qu'il propose pour s'adapter à la situation et satisfaire ses clients.

Pour ce jour de Pâques, pas comme les autres, il a créé des petits nids qui ont fait le bonheur de nos papilles.

 

 

Marmotte et la cuisine

Un grand MERCI

à Cooking Julia et à Thermomix !

Marmotte et la cuisine
Partager cet article
Repost0
29 mai 2020 5 29 /05 /mai /2020 10:54

Ce 29 mai

est une journée exceptionnelle

pour une personne à qui Dame Marmotte aimerait rendre hommage.

 

 

C'est en lisant le dernier article de La Ruche des Quilteuses que j'ai trouvé une idée originale.
 

Depuis de nombreuses semaines, chacun applaudit à sa fenêtre, sur son balcon, dans  son jardin, un peu partout dans le monde.

En Angleterre, l'artiste Ian Berry a créé une œuvre originale inspirée par ces mains qui applaudissent.

Bravo

 

Personnellement, j'aimerais adresser ces applaudissements à l'un de mes jeunes frères, Jean-Pierre, dont je vous ai déjà parlé.

Véritable artiste, il travaille le bois pour en faire des merveilles.

 

Il a profité de ces longues semaines de temps libre imprévu pour finaliser un projet qu'il avait en tête depuis quelque temps déjà.

 

Et voici le chef d'œuvre!

 

Bravo

Ces applaudissements sont pour lui, 

 

 

 

 

 

pour lui dire combien je suis fière de lui

et pour lui souhaiter

 

Joyeux Anniversaire!

Bravo
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le terrier de Marmotte
  • : Patchwork - broderie - décoration - cuisine - nature
  • Contact

Recherche

Catégories