Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 avril 2022 4 14 /04 /avril /2022 05:26

L'an dernier à cette époque, je vous ai raconté le sauvetage de notre Tanguy ce qui a suscité de nombreuses réactions enthousiastes.

 

Peut-être vous demandez-vous ce qu'il est devenu?

Né sous une bonne étoile... ou pas (3)

Les spécialistes se sont succédé pour surveiller le retour de l'enfant prodigue.

Dès le week-end qui a suivi le lâcher, Marmotton a retrouvé les trois rapaces mais l'entente ne paraissait pas très cordiale. Les adultes ne semblaient pas apprécier la présence de Tanguy et même le chassaient. Peut-être l'avaient-ils déjà rejeté, quinze jours plus tôt et c'est la raison pour laquelle il a été retrouvé affaibli.

N'ayant pas appris à attraper ses proies en vol, il est très difficile pour lui de survivre!

 

Au cours de la semaine suivante, plusieurs observateurs ont noté la présence plus ou moins simultanée des trois individus.

Quelque temps après, nous les avons bien vus, les adultes d'un côté et le juvénile de l'autre mais sans animosité. Chacun semblait vivre sa vie normalement. Plus de dix jours après le lâcher, Tanguy volait bien. Il a du apprendre à chasser pour se nourrir seul.

Image du lâcher... je n'ai pas d'image de la suite!

Image du lâcher... je n'ai pas d'image de la suite!

Toutes ces observations nous ont permis de découvrir un peu mieux ce magnifique rapace qu'est le Faucon pèlerin. Bien implanté dans cette carrière fermée au public, souhaitons leur longue vie et peut-être pourrons-nous observer une nouvelle génération au printemps prochain.

Né sous une bonne étoile... ou pas (3)

Ces observations nous ont aussi permis d'apprécier combien le retour à la nature sauvage est important.

Dans ce lieu où l'homme n'intervient plus, la flore est très abondante et très diversifiée. Les papillons et les libellules pullulent tout comme, sans doute, tous ces petits organismes que l'on ne "voit" pas. La faune y trouve un refuge privilégié. C'est un bel exemple de biodiversité.

 

 

 

 

Nous avons eu le privilège d'observer Jeannot, le Circaète Jean-le-blanc (Circaetus gallicus), en pleine chasse mais je n'ai malheureusement pas de photo de cet instant où il a plongé pour attraper un reptile. 


 

 

 

Né sous une bonne étoile... ou pas (3)

Ces souvenirs vieux d'un an sont encore bien présents à mon esprit d'autant que la période d'observation revient avec son lot de surprises que je vous relaterai un de ces jours.

Parfois, les mystères sont plus excitants que leurs explications.

Roald Dahl

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
C'est magnifique
Répondre
M
Merveilleux
Répondre

Présentation

  • : Le terrier de Marmotte
  • : Patchwork - broderie - décoration - cuisine - nature
  • Contact

Recherche

Catégories