Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2021 6 20 /03 /mars /2021 05:51

Comment annoncer le printemps ?

Les hirondelles sont arrivées mais ne se manifestent pas encore beaucoup.

Les oiseaux chantent à tue-tête et préparent leurs nids plus ou moins discrètement.

La végétation reverdit et les fleurs parsèment les prairies.

Vive le printemps
Vive le printemps

C'est une de ces fleurs printanières

que je veux mettre à l'honneur cette année.

Début mars, nous avons fait une nouvelle sortie à Bougon pour revoir ce lieu découvert récemment. L'eau s'est retirée et les chemins sont un peu plus praticables sans les bottes. Les pélodytes sont encore bien présents au vu de leur chant toujours aussi caractéristique mais ils sont bien cachés.

Vive le printemps
Vive le printemps
Vive le printemps

Nous devinons les futures orchidées sauvages.

Vive le printemps

Les épines noires (pruneliers sauvages) commencent à fleurir dans les haies.

Vive le printemps

Au loin, les chevreuils broutent en toute liberté.

Vive le printemps

J'ai pu faire ma première photo de papillon de l'année.

Vive le printemps

Nous avions choisi cette période car nous savions y observer une plante qui affectionne particulièrement ce genre de milieu : la « pimpelotte » ou « papelotte ».

Vive le printemps

De son véritable nom « fritillaire pintade » (Fritillaria meleagris), elle se reconnaît facilement à ses grosses clochettes, à damiers virant du pourpre au mauve voire au blanc, tournées vers le sol. En général, une seule fleur par tige de 20 à 30 cm se balance au gré du vent.

Cette « tulipe sauvage » change d'appellation selon les endroits en fonction sans doute du patois local et des différentes régions de France.

Elle ne pousse que dans ces prairies naturelles humides qui n'ont jamais été labourées et souvent piétinées par les animaux ou le long des sentiers humides et boisés.

Vive le printemps

J'ai bien dit : « nous avons observé »

et non pas « nous avons cueilli ».

Autrefois, lorsque j'étais enfant, notre grand plaisir était de prendre notre vélo pour nous rendre à Saint-Maxire où nous savions trouver, toujours dans le même pré au bord de la Sèvre Niortaise, cette première fleur annonciatrice du printemps. Nous revenions, les bras chargés de « chaudrons » pour faire des bouquets qui ne duraient malheureusement que peu de temps.

Cette pratique est, de nos jours, totalement interdite car la fritillaire est devenue très rare. Elle est placée sur la liste rouge des espèces menacées du fait de la raréfaction de son habitat naturel.

 

L'association DSNE vous en parle mieux que moi.

Protégeons cette fleur fragile

et peut-être pourrions-nous nous en inspirer pour de futurs ouvrages?

 

Je vous offre ce modeste dessin réalisé à partir d'une photo.

Je vous offre ce modeste dessin réalisé à partir d'une photo.

Le paradis n'est pas un lieu, c'est un état d'âme.

Georges Barbarin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 


 

 

Protégeons cette fleur fragile

et peut-être pourrions-nous nous en inspirer pour de futurs ouvrages?

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

L
merci pour cette belle balade et ces fleurs que je trouve très jolies. Je n'en ai jamais vu dans la nature, pourtant je me promène dans des lieux humides. Bonne soirée
Répondre
M
Les fritillaires ont leur lieu de prédilection. Elles poussent dans des prairies qui ne sont jamais labourées, piétinées par les animaux et inondées en hiver ou dans les fossés humides.
Regarde bien à partir de début mars... tu en découvriras peut-être.
P
J'en ai vu une la semaine dernière en faisant une petite balade...mais je ne connaissais pas son nom.
Merci pour l'info et bonne semaine .Bises
Répondre
M
Ravie de te faire découvrir quelque chose à mon tour...
Bonne semaine à toi aussi.
G
tout y est ,belles photos pour fêter le printemps , bon premier WE printanier Marmotte
Répondre
M
Merci! le printemps est toujours symbole de renouveau...
A
Bonjour chère Marmotte.
C est un vrai plaisir de te lire et d admirer tes photos.
Protégeons la nature.
Bises
Andrée.
Répondre
M
Merci Andrée.
Oui, protégeons la nature et faisons-le savoir!
L
C'est vrai que cette tulipe sauvage est mouchetée comme une pintade, même si la couleur n'est pas la même. J'aime les tulipes ;-) et la pintade! Cette fleur ne peut que me plaire!!! L'arrivée du intemps fait du bien, même s'il est frisquet!
Répondre
M
J'ai bien pensé à toi en voyant cette tulipe. Je ne sais pas si elle pousse dans tes chères Ardennes?

Présentation

  • : Le terrier de Marmotte
  • : Patchwork - broderie - décoration - cuisine - nature
  • Contact

Recherche

Catégories