Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 septembre 2020 3 02 /09 /septembre /2020 09:29

Des papillons partout autour de Marmotte

De fortes chaleurs qui invitent au farniente

Une envie de broderie

Et, justement, une broderie qui attend...

À l'automne 2013, mon amie Patricia m'avait offert un agenda avec des modèles de broderies de papillons proposés par Marie-Thérèse Saint-Aubin ainsi qu'un morceau de toile de lin 11 fils. Il n'en fallait pas davantage pour m'inviter à lancer une nuée de papillons. Mais, comme souvent, d'autres activités sont venues se greffer et ma broderie s'est endormie dans une boîte.

Marmotte brode les papillons

C'est avec beaucoup de plaisir que je l'ai donc ressortie.

Installée à l'ombre du merisier, profitant de cette belle lumière, d'autres papillons se sont posés sur la toile.

Marmotte brode les papillons

Mes yeux demandent une pause de temps en temps et j'en profite pour admirer la nature qui m'entoure. Tout-à-coup, je suis attirée par une tache blanche sur une fleur de Vitex... je m'approche doucement, l'APN à la main, car j'ai compris qu'il s'agissait d'un gros papillon.

 

 

 

 

Une photo de loin par précaution.

Une photo de loin par précaution.

Une autre un peu plus près...

Une autre un peu plus près...

et miracle, même tout près, notre magnifique lépidoptère, bien occupé à pomper le nectar des fleurs, se laisse tirer le portrait sur toute les faces.

Marmotte brode les papillons
Marmotte brode les papillons
Marmotte brode les papillons

Je l'ai reconnu et coïncidence... c'est celui que je suis en train de broder sur ma toile : le flambé (Iphiclides podalirius ).

Marmotte brode les papillons

 

Nous l'avions déjà observé lors d'un autre après-midi très chaud, sur le pied de lavande.

 

Marmotte brode les papillons
Marmotte brode les papillons

Aussi appelé voilier, il est très reconnaissable à sa forme triangulaire, ses rayures noires et blanches et surtout sa queue avec un ocelle bleu entouré de orange.

Il fait partie des papillons porte-queue et on le confond parfois avec son « cousin » le machaon (Papilio machaon).

Clic droit pour mieux voir...

Clic droit pour mieux voir...

Une telle observation ne peut que donner des ailes

pour poursuivre la broderie !

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
C’est beau et délicat j’adore ! Les abords de la maison sont magiques et appellent à la rêverie c’est sur ! Une vraie maison de famille que j’aime bcp ????
Répondre
É
Belle broderie... le fil arrive
Répondre

Présentation

  • : Le terrier de Marmotte
  • : Patchwork - broderie - décoration - cuisine - nature
  • Contact

Recherche

Catégories