Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 octobre 2019 1 28 /10 /octobre /2019 08:53

Quel animal peut-on voir sur cette photo ?

Jamais sans mes petits

Réponse de Zoé :

- Un escargot

- Regarde mieux !

- Ah non, on voit deux petites cornes mais pas de coquille… c’est une limace !

Pas évident à cette distance et sans téléobjectif de « capturer » un chevreuil toujours méfiant.

Jamais sans mes petits

Mais il arrive parfois de meilleures rencontres.

Samedi matin, en rentrant du marché, nous sommes arrivés à la barrière en même temps que l’agriculteur qui venait labourer le champ voisin et qui nous signale deux chevreuils au loin. Nous nous engageons dans le chemin au moment où deux cervidés, mère et petit, effrayés par le tracteur traversent la haie et se retrouvent juste devant la voiture. Nous nous arrêtons, bien entendu, mais contrairement à ce que nous attendions nos deux amis ne s’enfuient pas. Pendant plusieurs minutes, la mère essaie de revenir vers le champ alors que le petit, à deux pas de la voiture, nous observe. Malheureusement pas d’appareil photo sous la main pour immortaliser ce regard à la fois inquiet, interrogatif mais plein de douceur. Quel beau moment !

Et tout à coup, nous comprenons la raison de cette attente lorsqu’un deuxième petit franchit la haie à son tour. À ce moment là, plus aucune hésitation, la petite famille recomposée s’enfuit à toute vitesse vers l’autre haie.

Je n’ose imaginer la suite. Une heure plus tard, j’entends des aboiements de chiens de toute part et des coups de feu…

Aurons-nous le plaisir de revoir nos petits chevreuils gambader au loin dans nos prés ?

Jamais sans mes petits

Une histoire qui nous met dans l’ambiance de la semaine qui arrive. Demain, commence le FIFO dont je parle souvent. Nous aurons à nouveau l’opportunité de voir de très beaux films, de visiter des expositions, d’assister à des conférences et surtout de rencontrer des passionnés de Nature comme nous.

 

Jamais sans mes petits

Faites-moi signe si, vous aussi, vous décidez de découvrir ce rendez-vous tout naturel.

 

 

En attendant, hier, pour nous mettre en condition, nous sommes allés voir le film de Nicolas Vanier, Donne-moi des Ailes : de magnifiques paysages et une expérience qui a donné de bons résultats par la suite.

 

 

C'est à la fois pour rendre hommage à ces animaux en voie de disparition... mais aussi pour faire connaître ce qui peut les sauver.

Nicolas Vanier

Jamais sans mes petits

C'est à la fois pour rendre hommage à ces animaux en voie de disparition... mais aussi pour faire connaître ce qui peut les sauver.

Nicolas Vanier

Partager cet article
Repost0

commentaires

É
Merci Zoé : nous te ressortirons la même photo pour tes 18 ans...<br /> Plus sérieusement, cette petite famille me touche beaucoup.<br /> Bon FIFO.
Répondre
A
Pourvu qu'il ne rencontre pas un chasseur. En Auvergne ils se font MASSACRER une horreur. Je suis horrifiée par ces prédateurs. Mais que faire ?
Répondre
M
Il faut être réaliste, le chevreuil n'a plus de prédateur naturel dans nos régions (on ne veut pas du loup!). Il faut bien réguler les populations mais de là à les massacrer pour un "tableau de chasse"...
E
Croisons les doigts pour ces chevreuils... et bon FIFO !
Répondre
A
Le plus grand prédateur c'est l'homme. Je parle de massacre car j'ai vu deux biches massacrées par des chasseurs, c'était une véritable curée, j'ai mis une semaine à m'en remettre. Un seul s'est offusqué de cette violence !
M
J'ai su par la suite que c'était une battue aux sangliers.

Présentation

  • : Le terrier de Marmotte
  • : Patchwork - broderie - décoration - cuisine - nature
  • Contact

Recherche

Catégories